Pour la CFDT, le syndicat des pilotes d’Air France (SNPL) « prend tout le monde en otage »

Transport

Invité dimanche de l’émission politique d’Europe 1, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, a estimé que le SNPL, premier syndicat de pilotes à Air France, « prend tout le monde en otage ».

 

Alors que, sur RTL, Pascal Pavageau, le tout nouveau patron de Force Ouvrière, a appelé à voter « non » au référendum voulu par Jean-Marc Janaillac pour sortir de la crise, le président du groupe Air France/KLM, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, a estimé sur Europe 1 que le SNPL, premier syndicat de pilotes à Air France, « prend tout le monde en otage ». Il s’inquiète : « Ça va se passer comment à la fin si on suit le SNPL ? Les pilotes, on va leur donner de quoi s’en sortir, et le personnel au sol, il trinquera. On aura des suppressions d’effectifs, on aura des réductions de personnel ». Dès lors, il appelle les salariés à voter « oui » à la consultation qui aura lieu vendredi prochain : « La CFDT n’est pas demandeur de ce type de consultation mais dans ce cas précis où il y a une impasse totale, nous disons aux salariés : il faut voter « oui » pour sortir de cette impasse ».

Il insiste : « Le SNPL entraîne Air France vers le fond et son président, Philippe Evain, se prend pour le « lider maximo » et veut emmener tous les personnels du sol avec lui. Ils n’ont pas intérêt à le suivre, parce que c’est eux (…) qui vont payer la facture à la fin ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *