Programme hiver : l’offre d’Air France KLM augmente 1,5%

Transport

Cet hiver (25 octobre – 26 mars), les capacités totales du groupe Air France-KLM augmenteront de1,5% par rapport à la précédente saison hiver. La croissance sera portée par l'activité passage réseau long-courrier (+1,7%) et l'activité low cost de Transavia (+9,1%), tandis que l'activité passage réseau moyen-courrier sera en baisse de -1,8%.Sur son réseau long-courrier, Air France-KLM augmente principalement ses capacités vers l'Amérique du Nord et les Caraïbes, tout en les réduisant vers d'autres destinations, notamment le Brésil, le Japon et l'Afrique de l'Est. Deux destinations sont suspendues : Fukuoka  au départ d'Amsterdam-Schiphol par KLM et Kuala Lumpur au départ de Paris-Charles de Gaulle par Air France. KLM recevra ses 3 premiers Boeing 787 Dreamliners cet hiver, s'envolant vers Abu Dhabi, Bahreïn, Dubaï et Rio de Janeiro au cours de la saison. Sur son réseau moyen-courrier, les capacités du Groupe sont stables au départ des hubs de Paris-Charles de Gaulle et Amsterdam-Schiphol, hormis la suspension de la desserte par Air France de Vigo, Vérone  et Stavanger.
 
L'Amérique du Nord
 
Pour répondre à la forte demande du marché, Air France-KLM augmente son offre vers les Etats-Unis. Cette croissance se concentre particulièrement sur les liaisons entre les deux hubs européens du groupe et celui de Delta Airlines à Atlanta, ainsi que sur la côte Ouest nord-américaine. Dans le cadre de la joint-venture transatlantique, 56 fréquences hebdomadaires seront proposées entre Paris-Charles de Gaulle ou Amsterdam-Schiphol vers Atlanta. Vers la côte Ouest, le groupe augmente ses capacités vers Los Angeles, avec un vol Air France additionnel opéré 3 fois par semaine et vers San Francisco, aussi bien au départ de Paris (grâce à un plus gros porteur) qu'au départ d'Amsterdam (une fréquence additionnelle). Vers la côte Est, l'offre augmente vers Boston grâce à une nouvelle fréquence quotidienne au départ de Paris-Charles de Gaulle. Vers le Canada, les nouvelles liaisons inaugurées pendant la saison été 2015 reliant Paris-Charles de Gaulle à Vancouver et Amsterdam-Schiphol à Edmonton sont proposées à raison de 3 fréquences par semaine. Le partenariat avec la compagnie canadienne WestJet permet également l'accès à 38 destinations supplémentaires au-delà des 5 destinations desservies par Air France-KLM dans le pays.
 
Amérique Centrale, du Sud et Caraïbes 
 
En Amérique Centrale, Air France proposera trois fréquences par semaine effectuées en Airbus A380 entre Paris-Charles de Gaulle et Mexico. En mars 2016, l'A380 reliera les deux villes quotidiennement. Vers Panama-City, Air France augmente son offre à 6 vols hebdomadaires au départ de Paris-Charles de Gaulle, permettant au Groupe de proposer 13 vols par semaine au départ de ses deux hubs européens, ainsi qu'un partenariat solide avec Copa Airlines. Répondant aux différentes dynamiques du marché, Air France-KLM adapte ses capacités vers l'Amérique du Sud, les réduisant vers le Brésil, tout en renforçant sa position dans le reste de la région. Au départ de Paris-Charles de Gaulle, un appareil de moindre capacité est opéré vers Brasilia, et les fréquences diminuent vers Rio de Janeiro (jusqu'à 11 vols par semaine) et Sao Paulo (jusqu'à 13 fréquences par semaine, hors période de Noël). Par ailleurs, le partenariat du Groupe avec la compagnie GOL permet un accès à toujours plus de fréquences et de destinations sur le marché brésilien. Enfin, le nouveau Boeing 787 Dreamliner de KLM s'envolera vers Rio de Janeiro. Air France augmente également ses capacités vers Caracas et Lima. Bogota et Cali, inaugurées au départ d'Amsterdam-Schiphol à l'été 2015, continuent d'être desservies par KLM à raison de 3 fréquences par semaine, en plus du vol quotidien Air France reliant Paris-Charles de Gaulle à Bogota. Par ailleurs, KLM augmentera son offre à 4 fréquences par semaine vers Buenos Aires et Santiago du Chili. Les Caraïbes constituent un marché en pleine expansion pour Air France-KLM, particulièrement pendant la haute saison. Air France et KLM augmentent toutes deux leurs capacités vers La Havane grâce à une fréquence additionnelle opérée sur l'ensemble de la saison depuis Paris-Charles de Gaulle et des capacités supplémentaires depuis Amsterdam-Schiphol dès janvier 2016. Vers les Antilles françaises et néerlandaises, Air France et KLM augmentent leurs capacités, avec davantage de sièges Air France disponibles pendant la haute saison (décembre-mars) vers Saint Martin, Fort-de-France et Pointe-à-Pitre, ainsi que de nouveaux horaires proposés par KLM, incluant des vols directs depuis ou vers Aruba et Bonaire.
 
Asie et Moyen-Orient
 
Vers le Japon, le Groupe adapte ses capacités face à la baisse de la demande dans la région. KLM cessera de desservir Fukuoka à compter du 5 janvier 2016. Les clients d'Air France-KLM pourront continuer à voyager vers cette destination grâce aux partenaires locaux du groupe au-delà du Japon, la Corée du Sud et la Chine. Air France-KLM offre moins de fréquences vers Tokyo-Haneda (jusqu'à 10 vols Air France hebdomadaires) et Osaka (jusqu'à 6 vols Air France hebdomadaires, jusqu'à 5 vols KLM hebdomadaires). En Asie du Sud-Est, Air France interrompt la desserte de Kuala Lumpur au départ de Paris-Charles de Gaulle. Cette destination reste desservie par KLM au départ d'Amsterdam-Schiphol grâce à un vol quotidien. En Inde, Air France augmente ses capacités vers Bangalore en proposant 6 vols par semaine opérés en Boeing 777-200. Au Moyen Orient, cet hiver, Abu Dhabi, Bahreïn et Dubaï seront les premières destinations desservies par le nouveau Boeing 787 Dreamliner de KLM.
 
Afrique et Océan Indien
 
Cet hiver, Air France et KLM proposent chacune une fréquence supplémentaire vers Luanda, portant ainsi l'offre du groupe à 6 vols hebdomadaires au départ des hubs de Paris et Amsterdam. Par ailleurs, les capacités d'Air France augmentent vers Abidjan grâce à une quatrième fréquence opérée en Airbus A380 pendant la période de Noël (mi-décembre à mi-janvier), ainsi que vers Madagascar où la compagnie exploitera ses liaisons en Boeing 777-200 en novembre et décembre 2015. Pour répondre aux dynamiques du marché en Afrique de l'Est, KLM optimise son réseau dans la région : le nombre de vols circulaires desservant Kilimandjaro, Dar es Salaam, Kigali et Entebbe augmente, permettant à KLM de conserver une importante offre dans la région, tout en réduisant son exposition grâce à moins de vols directs. Le vaste partenariat avec Kenya Airways au-delà Nairobi permet également à KLM de proposer toujours plus de destinations dans la région.

Moyen-courrier 
 
Sur le réseau moyen courrier, la réduction de l'offre est de 1,8%. Au départ d'Amsterdam-Schiphol, KLM poursuit la desserte de Belfast, Cracovie  et Montpellier, inaugurée l'été dernier. La compagnie assurera 5 vols par semaine vers Belfast et Cracovie, et quatre vols par semaine vers Montpellier. KLM augmente également ses fréquences vers Florence et Bristol en proposant respectivement 16 et 26 vols hebdomadaires. Au départ de Paris-Charles de Gaulle, en continuation de l'été, une fréquence quotidienne supplémentaire est proposée par Air France vers Billund et Bordeaux. Par ailleurs, la desserte de Vigo, Verone et Stavanger est suspendue.

Au départ de Paris-Orly et des régions de France
 
Au départ de Paris-Orly, en continuation de l'été, Hop Air France supprime une fréquence quotidienne vers Strasbourg et deux fréquences quotidiennes vers Mulhouse. La compagnie ajuste également son offre de façon saisonnière et réduit d'une fréquence quotidienne son programme de vols vers Biarritz, Brest, Marseille, Pau et Toulon et de deux fréquences quotidiennes vers Nice, par rapport à l'été dernier. Au départ des régions de France, Hop ajuste ses fréquences sur les liaisons Lyon-Montpellier et Lyon-Rome et ferme également ses routes internationales au départ de Marseille, Nice et Toulouse ainsi que les liaisons Lyon-Mulhouse et Strasbourg-Rome. Au départ de Marseille vers Lille et Rennes, ainsi qu'entre Toulouse et Strasbourg, Air France ajuste ses capacités à la hausse en opérant ses liaisons à la fois en Airbus et en modules régionaux, permettant de proposer plus de fréquences et de répondre aux besoins des clients voyageant pour motif "loisirs" ou "affaires".
 
Transavia : Une offre en augmentation de +9,1%
 
Cette saison, Transavia propose au total 72 destinations dans 24 pays.  Trois nouveaux Boeing 737-800 intégreront sa flotte, pour un total de 49 appareils à la fin de la saison. Transavia Pays-Bas concentre son activité au départ d'Amsterdam-Schiphol, proposant des vols, en continuation de l'été, vers Thessalonique, Tel Aviv, Bari, Paris-Orly et Larnaca. La compagnie augmente également ses capacités vers Barcelone. Au départ de Rotterdam-La Haye, Transavia propose plus de fréquences vers Berlin et Vienne. Au départ d'Eindhoven, elle augmente ses capacités vers Copenhague. Transavia France poursuit, en continuation de l'été, la desserte d'Amsterdam, Dublin, Munich et Fès au départ de Paris-Orly. Et de Madrid  au départ de Nantes et Alger au départ de Lyon.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *