Pub anti-aérien : la SNCF remet le couvert de manière plus subtile

Après le tollé dans le monde de l’aérien qu’avait provoqué sa publicité en mars dernier, la SNCF a remis le couvert ces derniers temps sur les ondes des grandes radios nationales. Mais, paraît-il, avec plus de subtilité cette fois-ci puisque « le transport aérien n’est pas clairement attaqué ni montré du doigt », selon un cadre d’une compagnie française. Certes. S’il y en a qui pensent que le slogan « tout autre choix que le train ne serait pas très professionnel », après qu’un homme d’affaires eut raté son rendez-vous – et se fait donc taxer de « nul » par ses collègues –, vise la voiture, le bus ou la charrette, pourquoi pas. Le raisonnement se tient vu le nombre d’hommes d’affaires qui prennent leur voiture pour se rendre de Paris à Marseille afin de signer un contrat. Pourtant lorsque l’on voit la quantité d’attachés-cases sur la Navette d’Air France, on se dit qu’éventuellement la publicité de la SNCF vise le transport par les airs. Et que, de fait, la société ferroviaire ne parviendrait pas à capter les clients affaires autant que ce qu’elle espérait. Ces derniers ont du mal en effet à laisser leur Vespa au garage.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *