Publicité comparative : les juges condamnent la SNCF face à Air France

Transport

La SNCF a été condamnée à payer à Air France 30.000 euros de dommages et intérêts pour "publicités dénigrantes", selon un arrêt rendu par la cour d’appel de Paris.En 2004, la SNCF avait réalisé une campagne de publicité (radio) comparative destinée à promouvoir l’usage du TGV pour les déplacements professionnels par rapport à l’avion. Les différents spots dénigraient l’avion et mettaient en avant le mécontentement des clients après un voyage aérien. Les juges ont estimé que ces "messages, diffusés dans le but de détourner une partie de la clientèle d’Air France, constituent des publicités dénigrantes à l’encontre de celles-ci".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *