Qantas crée un tarif combiné classe affaires – classe éco

Transport

Paris-Singapour en Business, Singapour-Australie en Eco à 2 004 euros l’A/R.
Jusqu’à fin juin, les réservations sont au même niveau que l’année dernière.
Avec un départ de CDG à 14 h 15, les clients de province se lèvent moins tôt.
Après le lancement de ses tarifs jeunes pour les 12-25 ans (Cf. QDT n° 2319 du 4/02/04), sa promotion à 865 euros pour un aller-retour Paris-Australie, puis dans le cadre de ce prix un ou deux vols intérieurs à un euro chacun (Cf. QDT n° 2349 du 26/03/04), Qantas vient de lancer un nouveau tarif combinant un vol en classe affaires entre Paris et Singapour et un vol en classe économique entre Singapour et Sydney ou Brisbane, Cairns, Melbourne, Perth et Darwin à 2 004 euros l’AR (HT), valable jusqu’au 30 décembre 2004. La période de vente et d’émission s’étend jusqu’au 31 août prochain. « Il y a une vraie demande tant pour la clientèle loisirs que pour la clientèle affaires dont les entreprises ont arrêté de voyager à l’avant de l’appareil pour des raisons de restriction des budgets voyages », indique Laetitia Diard, directrice marketing France de Qantas. D’autant que ce tarif est modifiable ou remboursable. Ces promotions s’expliquent par l’état du marché, jugé « un peu mou jusqu’en juin » par Jean-Luc Fils, directeur commercial France de la compagnie. « Les réservations jusqu’en juin sont au même niveau que l’an dernier qui avait été épargné en France par le Sras puisqu’il y avait eu peu d’annulations (…), les promotions permettent de dépasser les chiffres de 2003. » La compagnie compte par ailleurs sur ses nouveaux horaires à Roissy pour attirer la clientèle des régions. En décollant désormais à 14 h 15, contre 13 h 20, l’horaire est moins contraignant pour les passagers qui viennent de province avec Air France ou le TGV. D’autant que Qantas est installée depuis octobre à CDG2 comme la gare SNCF et Air France. Ces nouveaux horaires n’ont pas modifié les temps de correspondances à Sydney pour Nouméa avec les trois vols hebdomadaires en provenance de Paris (de 1 à 2 heures à l’aller, 1 heure au retour). Bien que la Nouvelle-Calédonie représente 15 % à 20 % du chiffre d’affaires France de Qantas, Jean-Luc Fils parle de « marché d’opportunité ». Le premier prix sur Nouméa est à 1 364 E HT, car les tarifs ne peuvent être moins chers que sur l’Australie.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *