Quand Easyjet « invente » une grève du contrôle aérien…

Transport
Easyjet
Easyjet s'est depuis engagé à verser toutes les compensations légales à la famille concernée.

Easyjet a inventé une grève du contrôle aérien et refusé dans un premier temps de payer les compensations légales dues en cas d’annulation de vol. La compagnie plaide l’erreur de bonne foi.

C’est le Times qui révèle l’affaire Easyjet sur son site Internet. Le 23 juin dernier, une famille qui attend d’embarquer à bord d’un vol à l’aéroport de Londres Gatwick à destination de Belfast voit un ingénieur tourner autour de l’appareil et l’entend clairement dire que l’avion ne peut pas partir pour des raisons techniques. Jusque-là rien d’anormal.

 

Sauf que lorsque la famille en question a tenté de faire jouer le règlement européen pour obtenir des compensations légales dues en cas de retard, le service client de la compagnie lui a répondu que le vol n’était pas parti à cause… d’une grève du contrôle aérien. Un problème quand on sait qu’il n’y a pas eu de grève de ce genre le 23 juin dernier…

 

Face aux interrogations du Times, Easyjet a fini par reconnaitre qu’un problème technique était bien à l’origine de l’annulation, mais plaide la bonne foi ou plutôt l’erreur administrative. Selon la compagnie, le rapport d’incident de vol sur lequel s’est appuyé l’agent qui a répondu à la famille faisait mention de l’impossibilité d’envoyer un autre avion à cause du contrôle aérien (ATC) et de l’impossibilité d’obtenir un créneau pour se poser. Or, pour cet agent du service client, un problème d’ATC aurait signifié, par association d’idées immédiate et automatique, un problème de grève. CQFD.

 

Finalement, la compagnie a indiqué qu’elle allait verser les compensations légales à la famille et s’acquitter de ses nuitées d’hôtel perdues à Belfast (où ils sont finalement arrivés avec un jour de retard en partant de Bristol). Toujours d’après le Times, Easyjet a également promis qu’elle allait contacter les autres passagers éventuellement concernés et leur verser les compensations légales de façon proactive.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *