Réduction des vols d’Air France en Europe et en Asie : ce qu’il faut retenir

Transport
Air France réduit ses capacités de l'ordre de 20% pour le mois de mars sur l'Europe. ©Adobe Stock

Victime directe de la propagation du coronavirus en Asie et aujourd’hui en Europe, Air France a décidé de réduire ses capacités pour les semaines à venir. Le point sur les nouvelles mesures annoncées.

 

Europe

Air France a décidé de réduire ses capacités de l’ordre de 20% pour le mois de mars sur l’ensemble de son réseau européen et de 30% sur le Nord de l’Italie, tout en maintenant sa desserte sur l’ensemble des destinations italiennes. Des mesures qui pourraient encore changer rapidement. « Nous suivons en temps réel l’évolution de la situation et adaptons notre programme de vols en fonction de la demande », précise la compagnie aérienne française.

 

Asie

Pour les vols de et vers l’Asie, Air France rappelle avoir temporairement suspendu ses vols vers la Chine continentale, Hong Kong et Taipei. « En fonction de l’évolution de la situation, nous prévoyons de reprendre progressivement nos opérations de et vers Shanghai, Pékin, Hong Kong et Taipei à compter du 29 mars 2020 », ajoute la compagnie. Le programme de vols vers Séoul et Singapour a également été modifié.

 

Israël

Concernant la situation en Israël – où ont été mises en place des restrictions à l’entrée sur le territoire israélien applicables aux ressortissants français – Air France indique que les vols de et vers Tel-Aviv sont annulés jusqu’au 28 mars 2020 inclus.

 

Comment suivre la situation ?

Pour suivre la situation en temps réel, il est conseillé de vérifier régulièrement le statut de son vol dans la rubrique « Infos vols & aéroports » sur le site www.airfrance.fr. Chaque voyageur sera informé personnellement, grâce aux coordonnées qui figurent dans son dossier de réservation (téléphone mobile et / ou adresse e-mail). Il est donc important de les tenir à jour.

 

Publié par Brice Lahaye

Journaliste

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *