Report de CDG Express : Pas un problème pour les organisateurs des Jeux Olympiques !

Transport

Pour le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paris 2024 le report de la liaison CDG Express n’impacte pas la bonne organisation des Jeux de Paris.

 

L’annonce faite ce jour par le Gouvernement de décaler à fin 2025 la mise en service du Charles de Gaulle Express ne remet pas en cause la bonne organisation des Jeux de Paris 2024 qui s’appuie sur un plan de transport solide explique Paris 2024* dans un communiqué.

 

Le Charles de Gaulle Express ne dessert aucun site olympique et paralympique. Le projet du Charles de Gaulle Express avait été mentionné dans le dossier de candidature de Paris 2024, comme tous les projets d’infrastructures programmés à l’époque pour être livrés avant le début des Jeux et sur lesquels Paris 2024* était susceptible de s’appuyer précise Paris 2014 dans un communiqué : « CDG-Express représentait une opportunité supplémentaire à la disposition des touristes olympiques et paralympiques utilisant les infrastructures aéroportuaires de l’Aéroport Paris-Charles de Gaulle, il ne répondait pas à un besoin en tant que tel pour la bonne organisation des Jeux poursuit l’organisation (…) en effet, cette nouvelle ligne de transport appelée à relier en une vingtaine de minutes l’Aéroport Paris-Charles de Gaulle au centre de Paris (Gare de l’Est), n’aurait desservi aucun site olympique ou paralympique ».

 

Paris 2024 explique s’appuyer sur un plan de transport performant pour desservir les différents sites utilisés pendant les Jeux. La qualité de ce plan avait d’ailleurs compté parmi les meilleurs atouts de Paris 2024 durant la phase de candidature.

 

*Paris 2024 est présidé par Tony Estanguet, triple champion olympique et membre du CIO. Il est administré par un conseil d’administration, qui réunit l’ensemble des membres fondateurs du projet : le CNOSF, la Ville de Paris, l’Etat, la Région Île-de-France, le CPSF, la Métropole du Grand Paris, le Conseil départemental de Seine Saint-Denis et des représentants des collectivités locales concernées par les Jeux.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Ils ne vont pas admettre le contraire même s’ils s’étaient engagés pour une desserte directe de qualité entre Paris et l’aéroport de Roissy. Pourquoi ? parce qu’ils vont s’en mettre plein les poches avec ces JO boursouflés et ses athlètes dopés…

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *