Retards aériens : les pires destinations en 2017

Transport

Airhelp, un site d’indemnisation de passagers aériens, publie le classement des dix destinations au départ de France qui accusent le plus de retards de vols et des dix compagnies aériennes dont les vols sont les plus retardés.

 

En tête du classement des destinations les plus retardées se trouve la Tunisie. Sur la ligne Lyon –  Tunis, 79% des vols sont retardés, sur Lyon – Djerba, 68%, et sur Nice – Tunis, 67%.

 

En deuxième position, l’Algérie est également à la peine. Sur la route Nice – Constantine, 65% des vols sont retardés. Suivent ensuite la Turquie, la Sierra Leone, le Mali, l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Côte d’Ivoire, le Maroc et enfin le Québec. Sur la ligne Orly – Montréal, 84% des vols sont retardés, un peu plus que sur la ligne Toulouse – Montréal, où 70% des vols sont retardés.

 

Du côté des compagnies aériennes, avec 50,4% des vols en retard, c’est El Al Israel Airlines qui compte le plus de vols retardés au départ et à l’arrivée de la France. Suivent de près : Hainan Airlines, Tunisair Express, Ural Airlines et Gulf Air avec entre 41% à 48% de leurs vols retardés.

 

On retrouve en 6e position Air Canada, avec 40,8% de ses vols retardés, en raison notamment des conditions météorologiques difficiles sur place.

A noter aussi qu’Egyptair, Pakistan International Airlines, Air India et Kenya Airways ont plus de 36% de leurs vols retardés.

Pour réaliser cette étude, Airhelp a compilé l’ensemble des routes depuis la France vers l’étranger, avec un taux de vols perturbés, c’est-à-dire accusant un retard d’au moins 15 minutes, de plus de 50%, sur la période de juin 2016 à mai 2017. Une route est prise en compte uniquement si elle contient plus d’un vol par semaine.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *