Retards d’avion : 2018 risque d’être une année record

Transport

Selon le site d’indemnisation des passagers Airhelp le premier semestre de 2018 a vu doubler, voire même tripler dans certains pays, le nombre de perturbations, comparé à la même période 2017.

Depuis le début de l’année, plus d’un million de passagers français ont subi un retard d’avion

Selon Airhelp, environ 1.027.933 de passagers aériens français ont subi un retard, une annulation ou une surréservation pendant la période du 1er janvier au 30 juin 2018, ce qui porte le montant total dû pour la période à 353.669.500 € en France pour le premier semestre 2018.

Au cours de la même période l’année dernière, environ 418 119 passagers avaient subi de graves perturbations de vols, qui pouvaient donner droit à une indemnisation en vertu de la loi européenne EC261. Il s’agit donc d’une augmentation de passagers concernés proche de 60% sur le territoire français, et les chiffres sont même plus élevés dans d’autres pays.

« L’augmentation massive de la compensation des perturbations de vol est due à de nombreux facteurs, dont une décision rendue par la CJUE en début d’année selon laquelle les grèves du personnel des compagnies aériennes ne peuvent plus être considérées comme une circonstance extraordinaire et que les compagnies aériennes devraient être tenues responsables des grèves. Des décisions favorables ont également été rendues pour protéger les droits des passagers en cas de correspondance manquée » explique Airhelp.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *