Royal Brunei : une ligne directe entre Londres et Bandar Seri Begawan

Transport

Depuis le 28 octobre, la compagnie aérienne Royal Brunei propose une liaison directe entre l’aéroport de Londres Heathrow et Bandar Seri Begawan, la capitale du sultanat. Grâce à cette ligne, la destination espère séduire de nouveaux voyageurs en partance pour l’Asie.

 

Auparavant, le trajet vers Bandar Seri Begawan comportait une escale à Dubaï. Les passagers du nouveau vol quotidien d’une durée moyenne de quatorze heures (13H30 à l’aller, 14h 30 au retour) embarquent à bord d’un 787-9 Dreamliner, l’un des appareils les plus modernes du marché, apprécié pour son confort et son isolation phonique. Basée à l’aéroport international de Brunei à Berakas, au nord de la capitale du sultanat, Royal Brunei Airlines mise sur une flotte récente, deux ans en moyenne. En 2013, elle a été la compagnie de lancement du Boeing 787 Dreamliner pour l’Asie du Sud-Est. Dans cette continuité, elle a fait l’acquisition de sept A320neo. L’aéroport de Bandar a été remis à niveau pour permettre aux Dreamliner de décoller à pleine charge.  Flambant neuf et quasiment vide, les contrôles de sécurités y sont donc extrêmement rapides.

Avec cette ouverture de ligne directe vers Heathrow, la compagnie nationale du Sultanat de Brunei, créée en 1974, et entièrement détenue par le gouvernement, espère séduire les voyageurs européens en transit vers l’Asie et faciliter des escales de deux ou trois jours dans le pays avant de rejoindre l’Indonésie, le Vietnam, les Philippines, la Chine ou l’Australie. Dix-sept destinations sont proposées à partir de Bandar Seri Begawan, dont une dizaine quotidiennement. La compagnie assure la liaison avec Singapour deux fois par jour, un vol quotidien vers Melbourne, elle vient d’ouvrir des vols vers Mumbai et Taipei. Le Brunei affiche également sa volonté de s’ouvrir à de nouveaux touristes. Elle met en avant sa nature préservée et sa forêt primaire, ainsi que ses infrastructures hôtelières pour tenter de séduire la clientèle française. Selon les chiffres de l’OMT, le pays accueille 219 000 touristes par an (chiffres 2016). Le sultanat espère doubler le nombre des visiteurs d’ici 2021, notamment grâce à la clientèle chinoise ou coréenne.

Publié par Caroline Kervennic
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *