Saint Martin : une touriste décède soufflée par un réacteur d’avion

Transport

A côté de l’aéroport Princess Juliana, dans la partie néerlandaise de l’île de Saint Martin, de nombreux touristes se rendent sur une plage pour se faire souffler par les réacteurs des avions au décollage. Mercredi 12 juillet dernier, une femme de 57 ans originaire de Nouvelle-Zélande est décédée après avoir été projetée contre un parapet en béton.

Selon la presse locale, elle était accrochée au grillage de l’aéroport pour observer le décollage d’un appareil. Ejectée par le puissant souffle des réacteurs, elle s’est cognée la tête sur un bloc de béton. Prise en charge par les services de secours, la touriste est décédée après avoir été transportée à l’hôpital de Saint Martin.

 

Des panneaux placés aux abords de la piste rappellent pourtant les risques encourus. « Les proches reconnaissent qu’ils ont pris un risque en s’accrochant à la barrière malgré la présence de panneaux indiquant le danger, a expliqué au New Zealand Herald Rolando Brison, le directeur du tourisme de Saint-Martin. Ils regrettent avoir pris ce risque qui s’est terminé par un drame ».

 

Ce type d’accident s’est déjà produit comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous publiée en 2012. Bizarrement, les autorités locales n’ont pas encore songé à interdire l’accès aux abords de la piste.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *