Salaires : Les pilotes d’Air France votent le principe d’une grève de…144 heures

Transport

Le SNPL Air France a organisé un referendum auprès des pilotes de la compagnie.

Le Oui l’emporte à 71%

L’objectif était de savoir si ces derniers étaient prêts à s’engager dans un mouvement social pour obtenir gain de cause sur leur revendication en matière de revalorisation salariale. Le résultat est net et devrait légitimer le syndicat en cas d’appel à la grève. Les pilotes ont en effet voté le principe d’arrêts de travail d’une durée de plus de 144 heures. La participation « tous pilotes » s’est élevé à 54,3% et celle ces adhérents du SNPL à 71%. Dans les deux cas, le oui l’a emporté à 71%. Dans un tract, le syndicat explique à ses adhérent que « ce résultat démontre que les pilotes ont parfaitement compris que ces augmentations étaient maintenant nécessaires et surtout qu’elles ne mettaient nullement en péril l’avenir de l’entreprise, bien au contraire » et que « la direction et plus particulièrement notre DRH doivent maintenant écouter le message envoyé par les pilotes. Ils sont prêts à démontrer leur détermination sans limite. Il est regrettable de devoir systématiquement recourir à des arrêts de travail pour obtenir ce que nos collègues pilotes à l’étranger obtiennent naturellement ».

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.