Sécurité aérienne : le label est en voie de devenir réalité

Transport

Un comité créé avec des pros.
Un référentiel en place d’ici mi-2005.
Un pas vient d’être franchi vers la création d’un label de sécurité et de qualité pour le transport aérien. Mercredi dernier, Gilles de Robien, ministre de l’Équipement et des Transports, a officiellement mis en place le Comité national pour la sécurité, la qualité et les transports touristiques. Doté d’un statut d’association loi de 1901, ce comité est composé d’une quinzaine de membres et sera présidé par René-Marc Chikli, le président du Ceto, qui sera entouré de trois vice-présidents, Laurent Barthélemy (Air France) pour la Fnam, Cédric Pastour (Star Airlines) pour les compagnies à vocation touristique et Rachid Témal pour le Snav et d’un secrétaire général en la personne du directeur du tourisme. Ce comité, issu du groupe de travail formé après la catastrophe de Charm el-Cheikh est donc composé de professionnel et s’institutionnels puisqu’on y trouve des représentants du Ceto, du Snav, de la Fnam, du CNCA, de la DT, de la DGAC-DTA, des assureurs, du Bar, du Scara et des consolidateurs avec Airmaster. Comme l’explique son président, « le travail du comité va consister dans un premier temps à terminer le cahier des charges qui servira à définir le référentiel sur la qualité. » Et d’ajouter : « Nous devrons ensuite réaliser un appel d’offres pour choisir un organisme de certification qui définira le référentiel en question, ce dernier devant intégrer les certifications déjà existantes. » L’appel d’offres devrait avoir lieu avant la fin de l’année et le référentiel devrait être mis en place dans le courant du premier semestre 2005.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *