Sécurité : Un classement des compagnies aériennes dévoilé

Transport

Notre "Question du jour" démontre que 48% des clients des agents de voyages ne sont pas rassurés à l’idée de monter à bord d’un A330-200.  La double page du Journal du dimanche (21 juin 2008) autour de la sécurité des compagnies aériennes peut être de nature à entretenir la peur de l’avion avant les départs en vacances.Le Journal du Dimanche met en lumière un classement réalisé par le journaliste François Nenin (www.securvol.fr), des compagnies aériennes, selon des critères de sécurité : Age des avions, maintenance effectuée, nombre d’incidents rencontrés et la matière dont ils ont été traités. Ce classement, à la différence de la liste noire officielle, a le mérite d’évaluer les transporteurs que chaque client d’une agence de voyages peut être amené à emprunter (lire). A noter, déjà : Aucune compagnie française ne figure dans le groupe A, qui recense les compagnies les plus fiables. On y retrouve des compagnies asiatiques (Singapore, Qatar, Cathay, Emirates) et la low cost Easyjet. Les compagnies françaises, Air France – déclassé après le crash du vol Rio-Paris – Aigle Azur, Britair, Transavia, XL Airways, figurent dans le groupe B aux côtés de Turkish Airlines, Vueling, Egyptair ou encore Air Algérie et Royal Air Maroc. Dans le groupe C (sous réserve), les low cost se côtoient : Ryanair, Atlas Blues, Flybe, Volare se retrouvent avec Air Sénégal, Continental Airlines… A éviter (groupe D) : Tam, la Chypriote Ajet Airways et enfin le groupe E recense les compagnies "liste noire".

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (7)

    1. Il ne faut pas plus jeter l’opprobre qu’il ne faut « tirer la couverture » vers quelque compagnie que ce soit. Tuninter étant une filiale de Tunisair, il ne faut donc pas oublier ce drame que fut le crash au large de la Sicile en 2005 (ou 2006), et qui avait fait une quinzaine de morts, il me semble.

    2. depuis sa création Tunis air n’a jamais connu de drame ceci explique les compétances humaines et matériels de cette compagnie engage et mais toutes les mesures de sécurité et que tunis air est l’une des meilleurs compagnie au monde ; j’ai toujour voyager sur tunis air et je le ferai toute ma vie

    3. Étant moi même très concerné par les infos concernant le monde aérien je trouve déplorable de voir certains et certaines s’offusquer de cet article… Pour mémoire il faut quand même le dire que suite au drame de la Flash Airline…. notre bon ministre de l’époque (Monsieur DE ROBIEN) avait eu l’excellente idée de créer un « label » bleu au début « horizon » dans sa suite puis « invisible » à ce jour … et devinez pour quelles raisons ???
      Notre Cie Nationale a tout fait pour ne pas faire aboutir ce projet… (depuis on connait les différents drames qui ont touchés cette Cie), mais aussi vous les professionnels du tourisme…. comment mettre en place un « label de qualité » quand tous les concernés pleurent en criant qu’ils vont « couler » si on impose des régle de sécurité strictes à leurs Cies… On croit ré^ver? Tous les TO ayant eu des « problèmes » avec des Cies pourries , condamnés, ont tout fait pour que le systéme ne change pas.
      Dont acte, c’est un choix mais que diable laissez les initiatives faire VOTRE travail…. vous ne voulez pas d’un tel système qui serait , selon vos dires, ingérables…. Mais vous ne pourrez pas toujours vous cacher derrière votre petit doigt et faire semblant de ne rien voir….
      donc vive les initiatives d’informations, justes, honnêtes, claires et non sectaires…. Vous devrez un jour ou l’autre prendre vos responsabilités sans vous abriter derrière des arguments fallacieux….
      Dans le classement sont pris en compte 50 paramètres différents, l’accident étant le plus sanctionné…

  1. Je trouve que ce journaliste, qui a établi une soit-disant liste des compagnies en fonction de leur fiabilité,ne peut certainement pas avoir les compétences pour s’embarquer dans un tel discours.
    Je suis surpris qu’un support sérieux puisse avoir la légèrté de reprendre des affirmations de quelle que soit l’instance qui les publie.
    Le nombre exceptionnel de composants nécessaires pour donner un avis sur un sujet aussi vaste et délicat, que je ne puis sous aucune condition accepter comme sérieuse et valable cet article.
    Un compagnie dotée d’une petit flotte de 3 ou 4 avions peut voler pendant des décades sans le moindre incident…Est-elle plus ou moins fiable que des géants tels que AF/KLM, LH ou British….
    Cet article est déplacé, nocif et n’apporte aucune lumière sérieuse sur les comapgnies aériennes.
    Dommage que le QDT s’en soit fait l’écho.

    1. L’association sos voyages ne trouve pas que l’article du Quotidien du Tourisme « Un classement des compagnies aériennes dévoilé » soit déplacé. C’est une information qui intéresse tant les professionnels, distributeurs et producteurs, que les clients consommateurs.

      Comme malheureusement le vol IY626 qui assurait la liaison entre Sanaa, capitale du Yémen et Moron vient de se crasher, on est en droit de se poser la question sur les compétences de M. Isy Tordjman à contester celles de François Nenin, alors que ce dernier sur le site (www.securvol.fr) avait classé Yemenia parmi les compagnies aériennes à éviter.

      Certes aucune enseigne n’est à l’abri d’un accident, par contre certaines d’entre elles de par la vétusté de leur flotte, le manque de rigueur en matière de maintenance et la moindre qualification de leur personnel navigant sont plus sujettes à risques que d’autres.

      Si les dites compagnies sont insatisfaites de leur classement, il leur appartient d’offrir à leurs usagers les mêmes niveaux de sécurité que celles qui figurent dans la classe A.

      Parmi ces dernières on trouve tant des enseignes low cost telles qu’Easy Jet, Air Lingus que régulières comme El AL, Vietnam Airlines, Emirates, Czech Airlines, Aeromexico, Qatar Airways… etc.

      Pour ceux qui l’ignore François Nenin n’est pas un inconnu dans le monde de l’aviation, il fut chef des rubriques Transport et Tourisme à 60 Millions de Consommateurs.

      Il a publié 2 ouvrages « Transport aérien le dossier noir » (Ed. Privé. Mars 2006) et « Crashs aériens ce qu’on vous cache » (Ed. Privé-Michel Lafon. Octobre 2007).

      Que l’on soit tour operator, agence de voyage ou client consommateur nul ne peut être indifférent aux mises en garde qu’il formule :

      « Aujourd’hui la vocation des entreprises de transport aérien est de faire des bénéfices. Et lorsque leurs finances sont en difficultés, les premiers postes sur lesquels elles font des sacrifices sont la maintenance, la formation et le repos des équipages. Désormais, la compétitivité est le moteur des entreprises de transport aérien. La conséquence est que l’on s’affranchit peu à peu des contraintes réglementaires ».

      cordialement

      alexis selinger
      porte parole association sos voyages
      http://www.associationsosvoyages.com

    2. « Pour ceux qui l’ignore François Nenin n’est pas un inconnu dans le monde de l’aviation, il fut chef des rubriques Transport et Tourisme à 60 Millions de Consommateurs.  »

      et vous savez pourquoi il n’est plus chef de rubrique…? parcequ’il ecrivait trop n’importe quoi ! pris ici ou là sur internet ! donc trés vite viré de ce magazine serieux, un coup de pied au cul…
      c’est juste un guignol ce type….

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *