SNCF : vers un retour à la normale d’ici mi-juin

Transport
La SNCF commercialise désormais 100% de ses TGV et Intercités pour l'été 2020.
La totalité des billets de trains seront à nouveau en vente à partir de la mi-juin. ©Adobe Stock

Le transporteur va mettre fin à la vente d’un siège sur deux ce qui va lui permettre d’accroître son offre rapidement.

 

La SNCF entrevoit le bout du tunnel. Le transport ferroviaire devrait peu à peu revenir à la normale à son tour avec la totalité des billets de trains à nouveau en vente à partir de la mi-juin, a fait savoir le gouvernement. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a en effet annoncé dimanche 31 mai sur BFMTV que « 100% de l’offre » de la SNCF serait commercialisée à partir de la « mi-juin », tout en demandant à l’opérateur public de « maîtriser ses tarifs » pendant l’été.

 

Pour y parvenir, la contrainte de ne vendre que la moitié des places va être levée. « Nous enlevons la restriction d’un siège sur deux » neutralisé dans les TGV. La mesure avait été imposée à la SNCF afin de respecter les règles de distanciation physique, contrairement à l’aérien.

Annulation sans frais jusqu’au 31 août

 

« Ce que nous anticipons c’est que nous aurons probablement mi-juin 100% de l’offre et 50% de la fréquentation », a indiqué le secrétaire d’Etat. « On va continuer à avoir des mesures sanitaires très importantes » dans les transports en commun, notamment l’obligation de porter le masque, a-t-il ajouté.

 

En parallèle, la SNCF poursuit l’assouplissement de ses mesures commerciales jusqu’au 31 août.

 

Pour les TGV et les Intercités, tous les voyages jusqu’au 31 août inclus sont annulables sans frais avant le départ du train. En cas d’échange, si le prix du nouveau billet est plus élevé, la différence tarifaire sera à la charge du passager.

Pour Ouigo, tous les voyages jusqu’au 31 août inclus sont échangeables et annulables sans frais jusqu’à 1h30 avant le départ du train.

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *