South African Airways aux portes de Star Alliance

Transport

Alors qu’elle hésitait entre Skyteam et Star Alliance, la compagnie sud-africaine South African Airways a fait le choix de Star Alliance. « Lufthansa fournira son soutien à la demande d’entrée de SAA et proposera à toutes les compagnies de l’alliance une admission rapide de South African Airways », a déclaré Wolfgang Mayrhuber, PDG du transporteur allemand, jeudi. Alors que US Airways va prochainement intégrer l’alliance mais qu’en revanche Mexicana la quittera à la fin du mois, Star Alliance va pouvoir se positionner sur le marché africain où elle est peu présente. Avec 64 appareils, SAA est la première compagnie africaine. Son entrée dans Star permettra aux autres membres de se positionner sur le pays africain le plus dynamique sur le plan économique et de bénéficier des 900 vols hebdomadaires proposés par SAA sur son réseau intérieur mais aussi de ses 27 destinations régionales. Par ailleurs, elle permettra également à Star de placer ses pions sur le reste du continent africain, bien cadenassé par Air France qui va sérieusement se renforcer avec le rachat de KLM. Car SAA a pour objectif de créer deux hubs en Afrique, l’un en Afrique de l’Est, l’autre en Afrique de l’Ouest. Si la compagnie a déjà investi dans Air Tanzanie dont elle détient 49 % du capital, elle négocie avec les autorités nigérianes pour la mise en place d’une compagnie nationale au Nigeria pour laquelle SAA a été désignée comme partenaire stratégique. Cette nouvelle compagnie, baptisée Nigeria Eagles Airlines, devrait être lancée au cours du premier semestre 2004 avec 30 % du capital détenus par SAA.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *