Stephen Kavanagh, nouveau patron d’Aer Lingus

Transport

Le nouveau CEO (chief executive officer) d’Aer Lingus a pris ses fonctions le 1er mars. Agé de 47 ans, Stephen Kavanagh fait partie du directoire d’Aer Lingus qui a donné son feu vert au projet de rachat par British Airways. Il remplace Christoph Mueller parti chez Malaysia Airlines.C’est un Irlandais ayant fait carrière chez Aer Lingus qui en prend la présidence. Stephen Kavanagh a occupé plusieurs postes aux services opérationnels et commercial depuis son entrée dans la compagnie nationale irlandaise en 1988. En 2006, il fait partie de l’équipe chargée de l’introduction en Bourse d’Aer Lingus. Trois ans plus tard, il devient directeur commercial avant sa nomination au poste de chief strategy and planning officer de la compagnie. Depuis le 1er mars, il est le nouveau président d'Aer Lingus.
 
Le rachat par IAG n’est pas encore fait
Aer Lingus a approuvé le 27 janvier la proposition de rachat faite par IAG, la maison mère de British Airways et Iberia. La direction a accepté l’offre de quelque 1,36 milliard d’euros mais les syndicats et l’État irlandais (actionnaire à hauteur de 25,1%) ont fait part de leurs préoccupations pour l’emploi et la desserte de l’Irlande. IAG s’est engagé à maintenir les slots que détient Aer Lingus à Heathrow pendant 5 ans. Au nom de son gouvernement, le ministre des Transports irlandais Paschal Donohoe souhaite que les slots londoniens continuent à servir la desserte des trois aéroports irlandais : Dublin, Cork et Shannon.
 
Ryanair est aussi actionnaire d’Aer Lingus, à hauteur de 29,8%. La compagnie low cost a fait appel auprès du médiateur des autorités de la concurrence britanniques selon l’Irish Times. Une première décision obligeait en effet Ryanair à réduire sa participation à 5% afin de permettre à Aer Lingus de conclure d’éventuelles alliances. Une consultation a été mise en place et une décision est attendue le 17 mars.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *