Swiss s’apprête à baisser ses prix sur le moyen-courrier

Transport

Vols européens en correspondance.
Ces tarifs seront peut-être en GDS.
Pratiquement un an après le lancement du concept « Swiss Europe » qui combine des tarifs low cost et des services à bord payants en classe économique sur des vols de point à point entre la France et la Suisse, Swiss finalise une baisse tarifaire sur un grand nombre de destinations européennes au départ de France. Ces tarifs devraient être lancés le 15 septembre prochain sur une trentaine de destinations européennes desservies au départ de l’Hexagone via Zurich et Genève. Selon Yves Nanique, directeur général France de la compagnie helvétique, cette baisse tarifaire va se concrétiser par l’ajout de cinq à six niveaux tarifaires. « Comme le service est payant en classe économique sur les vols de point à point à destination et au départ de Suisse, un passager français qui fait par exemple un Paris-Genève-Athènes n’aura jamais de service (…) alors qu’il paiera un tarif Iata. Nous allons donc commercialiser des tarifs plus bas pour justifier les plateaux-repas payants », indique Yves Nanique. Un des objectifs est de faire décoller le trafic de correspondances de la compagnie helvétique, cette dernière vendant essentiellement du point à point. Tout n’est pas encore complètement arrêté. Ni la trentaine de destinations qui sera proposée, ni les niveaux tarifaires et encore moins la décision de commercialiser ces tarifs via les GDS. L’an dernier, le lancement du concept sur les vols de point à point avait provoqué un tollé chez les agences de voyages qui n’avaient pas accès via les GDS à ces tarifs inférieurs de 15 euros pour un aller-retour. La compagnie avait par la suite ouvert ces tarifs au réseau de distribution via un site Internet professionnel qui aujourd’hui est quasiment inutilisé.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *