Swiss se lance à son tour dans le Business Jet en 2005

Transport

Six vols hebdo Zurich-Newark.
Eurofly opérera entre Italie et NY.
Après Lufthansa en 2002, Swiss va également ouvrir une ligne transatlantique opérée par un avion traditionnellement utilisé sur des vols moyen-courriers, équipé d’une classe affaires unique comme nous l’annoncions dès l’an dernier (Cf. QDT n° 2245 du 12/09/03 et n° 2265 du 16/10/03). A partir du 15 janvier 2005, la compagnie suisse va affréter un Boeing 737 à PrivatAir (comme Lufthansa mais avec 8 sièges de plus) pour assurer la ligne Zurich-New York (Newark) à raison de six vols par semaine. Du coup, l’Airbus A330 qui dessert aujourd’hui la ligne s’arrêtera au moment de l’introduction du BBJ (Boeing Business Jet). Les vols sont déjà dans les GDS. En revanche, Swiss ne modifiera en rien la ligne Genève-New-York JFK. Cette niche est en train de se développer. La compagnie charter italienne Eurofly a signé la semaine dernière un contrat avec Airbus pour l’acquisition d’un A319 d’une seule classe affaires de 48 sièges. Et envisage déjà l’achat d’un second appareil du même type. Objectif : ouvrir des vols réguliers sur New York au départ de Milan et de Rome au printemps 2005. Le concept Dedicate qu’Air France a lancé sur plusieurs destinations pétrolières ressemble au produit Business Jet mais n’en est pas un au sens strict. Certes, ce sont des avions moyen-courriers qui opèrent des vols long-courriers grâce à des réservoirs plus gros, mais ils sont configurés en biclasses avec une classe affaires et une classe économique.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.