Thalys redresse la barre grâce à la reprise du dernier trimestre

Transport

Thalys limite la casse. La filiale des chemins de fer français (SNCF) et belges (SNCB).a enregistré en 2003 des résultats en légère baisse, avec un trafic et un chiffre d’affaires en recul de respectivement 2,4 % et 2 %. En 2003, les TGV Thalys ont ainsi transporté plus de 5,8 millions de personnes sur l’ensemble de leur réseau et enregistré un chiffre d’affaires de 301 millions d’euros. « Dans une conjoncture générale défavorable, Thalys a réussi en 2003 à maintenir globalement son chiffre d’affaires sur les axes Paris-Bruxelles et Paris-Belgique-Allemagne et à limiter à 7 % la baisse sur l’axe Paris-Pays-Bas », a précisé le groupe. Thalys se félicite en outre de la stabilité de ses parts de marché et du « maintien [de son] leadership » sur la ligne Paris-Cologne malgré la concurrence des compagnies aériennes à bas prix depuis fin 2002. « Après les premiers mois difficiles, la reprise s’est faite sentir avec une montée progressive en puissance durant le dernier trimestre », relève Thalys. Pour l’année 2004, « dans le contexte général actuel », Thalys table en outre sur une « croissance de 3 % à 5 % de son trafic et de son chiffre d’affaires ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *