Tour Eiffel : les boutiques de souvenirs toujours en grève

Transport

Les salariés des boutiques de souvenirs de la Tour Eiffel étaient toujours en grève lundi pour la quatrième journée consécutive, pour leurs salaires, et des discussions étaient en cours avec la direction, a-t-on appris auprès de la CGT.
 Contactée par l'AFP, l'entreprise qui gère les boutiques du célèbre édifice parisien a indiqué de son côté qu'elle ne souhaitait pas faire de commentaire dans l'immédiat. "Les employés sont toujours en grève", a fait savoir Rémi Picaud, représentant de la CGT Commerce. Selon le syndicaliste, les négociations ont repris avec la direction, mais à ce stade, celle-ci fait des propositions insuffisantes "en donnant ce qui a déjà été donné". Les grévistes réclament une augmentation immédiate de 300 euros pour tous les employés des boutiques, une cinquantaine de salariés qui travaillent par roulement. Les boutiques de souvenirs sont gérées par la société SCSC Tour Eiffel, une filiale de Relay (groupe Lagardère) qui dispose de huit points de vente ouverts de 8h à 22h, selon son site internet.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *