Transavia.com remplace Air France sur Marrakech

Transport

Avec la livraison de trois avions neufs au printemps 2008, Transavia.com va desservir l’été prochain 12 destinations au départ d’Orly-Sud, avec notamment l’ouverture de Paris – Marrakech en bi-quotidien.A compter du dimanche 30 mars prochain Transavia.com remplace Air France sur Marrakech avec deux vols par jour. "Nous ne reprenons pas les créneaux horaires d’Air France" précise Hélène Abraham, vice-présidente commerciale et du marketing de Transavia. "La compagnie nationale avait deux vols le matin, alors que nous avons mis en place une offre plus adaptée à notre clientèle" avec 1 vol le matin (6h45 – 7h55) et un autre l’après-midi (15h20-16h30). Le retour se fera au départ de Marrakech le matin à 8h45 avec une arrivée à Orly sud à 13h55 et le soir à 17h20 avec une arrivée à 22h30. "Cette offre est tout à fait adaptée à nos clients TO, à la clientèle "affaires" ainsi qu’aux Français de plus en plus nombreux qui ont acquis une résidence secondaire au Maroc", poursuit Hélène Abraham. Air France ayant quitté cet axe, la concurrence n’en est pas moins rude puisque Transavia.com qui propose l’aller simple à partir de 79 euros TTC, se trouve face à Royal Air Maroc bien sûr, mais surtout face à Jet4You (TUI) et Atlas Blue (RAM). Outre Marrakech, rappelons que la compagnie dessert aussi Oujda (3 vols semaine) et Agadir (6 vols semaine) cet été. Autre axe stratégique pour la compagnie : la Tunisie, où "nous voulons être une alternative à Tunisair". Sur Djerba la compagnie passera de 4 vols par semaine à un vol quotidien cet été. Sur Monastir, de 3 vols hebdomadaires à 5 (sauf samedi et dimanche). Et sur Tozeur, les 2 vols par semaine seront maintenus (lundi et vendredi). Rappelons qu’au total, Transavia.com desservira l’été prochain 12 destinations en vols réguliers non-stop au départ d’Orly sud dont Cracovie, Gérone, Grenade, Catane, Palerme, Porto et Héraklion.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *