Transavia va enfin ouvrir Amsterdam-Pau

Transport

Maillage du sud de la France.
Rémunération des agences à l’étude.
Née de la fusion en 2004 de Basiq Air et Transavia Airlines (charter) et filiale à 100% du groupe Air France-KLM, la low cost Transavia ouvrira le 13 avril prochain la liaison Pau-Amsterdam (créée puis aussitôt ajournée fin 2004 pour cause de réglementation européenne) avec une fréquence estivale de quatre vols hebdomadaires (mardi, jeudi, samedi, dimanche). De cette façon, la compagnie (4,5 millions de passagers en 2005) complètera son offre sur la France : déjà présente à Nice depuis 1997 (14 vols par semaine sur Amsterdam et 7 sur Rotterdam), elle ouvrira le 26 mars Toulon-Rotterdam avec un vol chaque jour en haute saison, alors que la logique de groupe lui a fait cesser les dessertes de Marseille et Bordeaux en 2004 au profit de KLM. Elle dispose d’une flotte de 29 Boeing 737 dont 19 sont des 737-800 et le reste des 737-700. Financièrement solide avec un résultat net de 28,3 millions d’euros en 2005 (historiquement Transavia créée en 1966 pour l’activité charter n’a jamais connu le déficit), Transavia.com applique à la lettre le modèle low cost avec une vente directe par le Web très performante et des tarifs bas (50% des prix dépassent le prix d’appel de seulement 25 euros). Une surtaxe de 5 euros par segment est appliquée sur les ventes par call-center. Norbert Zoet, vice-président de la compagnie, déclarait lors d’un déplacement à Pau vouloir chercher à nouer des relations avec les réseaux d’agences de voyages, notamment en France. Comme mode de rémunération, il semble privilégier le “fee” fixe par vente, sans révéler d’ordre de grandeur. Enfin, avec 10% des sièges de l’été déjà vendus, le remplissage espéré de 75% ne devrait pas être inaccessible.
L’avenir de Pau passe par le développement du low cost
Jean-Luc Cohen, directeur de l’aéroport palois, se disait ravi de collaborer avec Transavia. En effet, selon lui, la croissance de Pau se trouve bel et bien chez les low cost car les chiffres de 2005 parlent. 725.409 passagers ont été enregistrés au global (+1,15%), mais Paris avec Air France est en baisse de 1% à 546.980 pax et Lyon stagne depuis 10 ans à 61.000 pax (déjà du temps d’Air Littoral!). Ryanair maintient ses 80% de remplissage (180 sièges quotidiens) et devrait jeter bientôt un pont vers Rome…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *