Tribune : les sept grandes avancées dans le domaine de la planification des vols

Transport

Jim Barlow, Vice President, Strategic Consulting chez Amadeus, nous adresse cette tribune qui décrit les sept avancées importantes dans le domaine de la planification de vols. Les compagnies abandonnent des pratiques datant de plusieurs décennies au profit de nouvelles approches qui leur permettent de produire des plannings plus rentables, plus fiables et aussi plus rapides et plus faciles à élaborer.

 

 

Les compagnies aériennes sont confrontées à de nombreux défis au moment de la création de leur planning. L’art de la planification consiste à savoir pour quelle destination programmer un vol, à quel moment et avec quel appareil. Mais les compagnies aériennes ont souvent des difficultés à trouver des plannings à la fois rentables et réalisables sur le plan opérationnel.

 

Parmi les défis, l’éventail des possibilités de programmation. Ainsi, par exemple, une compagnie aérienne qui dessert 100 aéroports peut potentiellement opérer jusqu’à 4 950 itinéraires, avec tout un choix d’horaires et d’appareils. Ces itinéraires doivent être réalisables d’un point de vue opérationnel et intégreront une large gamme de profils passagers.

 

Les compagnies aériennes font également face à un environnement incertain, où les horaires doivent être établis et disponibles à la vente plusieurs mois à l’avance, avec des hypothèses quant aux horaires des concurrents et au trafic et en tenant compte d’éléments tels que la météo et les aléas climatiques, les grèves et autres événements imprévisibles. Enfin, la qualité d’un planning dépend des données utilisées pour l’établir.

 

L’approche traditionnelle de la planification est en place depuis des années. Mais la technologie offre la possibilité d’accéder à un ensemble de données plus important et, par conséquent, à des modèles de prévision plus précis. Une plus grande puissance de traitement des données, l’intelligence artificielle (IA) et le machine learning, l’accès à de plus nombreuses informations portant sur les achats et les réservations des voyageurs ainsi que les nouvelles façons de visualiser les données entrainent des changements. Les compagnies aériennes peuvent à leur tour offrir davantage de choix aux clients et gagner en efficacité, répondre à leurs objectifs en matière de ponctualité et, enfin, augmenter leurs revenus.

 

Les faibles marges sont très importantes dans le transport aérien et chaque seconde fait la différence. Aux États-Unis, la Federal Aviation Administration a estimé le coût d’exploitation d’un avion de 150 places à 120 $ par minute de retard. Des études montrent que des horaires optimisés peuvent améliorer la ponctualité de 3 %, ce qui permet d’économiser plusieurs millions de dollars.

Examinons plus en détail sept facteurs clés qui influencent marché de la planification :

 

 

1) L’optimisation « vierge » (clean sheet)

 

Les solutions actuelles de planification permettent de réaliser les étapes de conception et de planification des horaires sans s’appuyer sur des horaires de références tels que ceux de l’année précédente.

 

Grâce à cette approche, les compagnies aériennes peuvent élaborer de manière flexible divers scénarios afin d’établir le planning optimal sans être limités par les correspondances, les itinéraires, la fréquence du marché ou l’attribution de capacités.

 

L’optimisation vierge permet aux compagnies de :

 

– réaménager le réseau tout entier pour améliorer le flux de passagers.

 

– évaluer l’impact des différences de fréquences ou des ajouts et suppressions de vols.

 

– attribuer des capacités pour optimiser la demande des passagers et répondre aux besoins opérationnels.

 

– optimiser les itinéraires en tenant compte de l’équipage et des opérations de maintenance liées aux vols.

 

 

2) La planification pour la fiabilité et la rentabilité

 

Alors que la ponctualité a une importance croissante, la fiabilité du planning est devenue une priorité essentielle des compagnies aériennes. Elle doit être établie avec précision lors de la conception du planning tout en offrant la possibilité d’être évaluée au regard de la rentabilité.

 

Pour concilier ces objectifs, les solutions actuelles permettent de réaliser des simulations pour évaluer la fiabilité des horaires. Ces modèles tiennent compte des temps d’arrêt, de la capacité des pistes, du personnel et des portes dans les différents aéroports, des temps de rotation des avions, de la maintenance et des politiques de gestion des horaires des compagnies aériennes.

 

Les simulations permettent de repérer les vols les plus susceptibles d’être retardés et d’entraîner des retards sur les vols ultérieurs.

 

 

3) La mise en place d’horaires adaptés aux contraintes d’exploitation

 

Les nouvelles solutions de programmation tiennent compte des besoins opérationnels, en intégrant notamment les besoins des équipes et de la maintenance. Cela signifie que le bon équipage est au bon endroit au bon moment pour son vol. Les études montrent qu’en optimisant les rotations d’équipages, les simulations peuvent réduire le service des pilotes et du personnel de cabine – pour chaque rotation – et améliorer l’utilisation des ressources. Cela signifie également que les membres d’équipages passeront plus de temps chez eux et que la compagnie aérienne aura moins de frais d’hôtels.

 

 

4) L’amélioration de la précision des prévisions

 

Le machine learning et les algorithmes de pointe vont jouer un rôle de plus en plus important dans la prévision des horaires. Les machines seront en mesure de créer des prévisions plus complètes et plus précises lorsqu’elles en apprendront davantage sur le comportement des passagers et sur d’autres facteurs essentiels. Des études ont prouvé qu’une amélioration de 20 % dans la précision des prévisions pouvait augmenter le chiffre d’affaires jusqu’à 1 % grâce à une meilleure sélection des routes, une meilleure affectation de la flotte et de meilleurs horaires*.

Pour améliorer les prévisions, les compagnies aériennes ont besoin de nouvelles sources de données, telles que l’heure de départ préférée des passagers.

 

 

5) L’intégration de la planification dans le domaine commercial

 

La planification actuelle repose sur la collaboration de plusieurs équipes au sein des compagnies aériennes. Ces différents services collaborent et partagent des informations sur la mise au point, la tarification et la distribution des offres aux clients. Cette approche d’«optimisation de l’offre» va se traduire par de meilleures offres, plus de chiffre d’affaires et des clients plus satisfaits. En combinant les données du marché, les données des voyageurs et leurs propres données, les compagnies aériennes peuvent modéliser les choix des clients pour étayer la planification des horaires ainsi que la création d’offres additionnelles.

 

 

6) L’optimisation des horaires après publication

 

Généralement, les compagnies aériennes publient leurs horaires six à 12 mois à l’avance. Elles sont souvent réticentes à l’idée de les modifier après publication pour des raisons commerciales et peuvent laisser passer d’importantes opportunités de revenus.

 

 

7) L’automatisation et la rationalisation de l’élaboration du calendrier

 

Les nouvelles solutions de planification permettent d’anticiper et suggèrent des modifications d’horaires et évitent ainsi d’avoir à chercher à des solutions pour résoudre les problèmes. Elles font appel à des « micro-optimizers » pour résoudre les conflits d’heures simples et standard en appliquant la logique commerciale utilisée par les programmeurs et en tirant profit de la puissance de traitement actuelle pour évaluer rapidement de nombreuses solutions possibles.

 

 

Application de ces sept avancées pour conduire au changement

La planification évolue. La technologie crée de nouvelles possibilités et permet aux compagnies aériennes d’être mieux informées sur les destinations, les moments clés pour programmer les vols et les appareils à exploiter. Les compagnies aériennes qui ont été parmi les premières à l’avoir adoptée en récoltent les fruits. C’est le cas d’easyJet qui indique que son système établit désormais des indicateurs de ponctualité d’un taux de précision supérieur à 95 % et améliore sa ponctualité jusqu’à 4 %.

 

Ces sept avancées offrent aux compagnies aériennes d’immenses possibilités d’améliorer la qualité de leurs horaires, leurs rendements et de réaliser des économies mais, plus important encore, de créer une meilleure expérience client.

Et vous, où en êtes-vous en matière de planification ?

*Valeur de la précision des prévisions – Schneider et al. Optym. 2019

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *