Tunisie : Des anciens dirigeants de Tunisair arrêtés

De nombreux dirigeants de Tunisair, dont d'anciens PDG, ont été écroués à la suite d'une instruction judiciaire pour corruption et emplois fictifs.Un mandat de dépôt a été émis par le juge d'instruction contre les anciens PDG de Tunisair Tahar Haj Ali, Nabil Chettaoui et Rafaa Dkhil, dernier dirigeant de la compagnie sous Ben Ali et ex-ministre de la Communication. Deux autres responsables, dont l'ancien représentant de Tunisair en France, Mohamed Lahbib Benslama, inculpé notamment pour emploi fictif au profit d'une nièce du président Ben Ali, ont également été arrêtés. Selon la presse tunisienne, Ali Miaoui et Bechir Sassi, hauts cadres de la compagnie, ont reçu, eux aussi, de la brigade économique une convocation pour répondre à propos d’une affaire ayant lien avec une parente à l’ancien président. Un autre ancien PDG de Tunisair, Youssef Néji, a été remis en liberté à l'issue de plusieurs heures d'interrogatoire. Toujours selon la presse tunisienne, "Indignés et considérant que ces hauts cades sont pris comme des boucs émissaires", les salariés de la compagnie se mobilisent et comptent aller crier leur colère devant le tribunal.

Réagir à l'article