Un ancien pilote de ligne nommé secrétaire d’Etat aux Transports

Transport
Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux Transports

Jean-Baptiste Djebbari a été nommé, mardi 3 septembre, secrétaire d’Etat chargé des Transports. Le député LREM de Haute-Vienne, ancien pilote de ligne, épaulera Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique.

 

D’origine berbère, ayant grandi en région Ile-de-France avec des attaches dans le Limousin, Jean-Baptiste Djebbari, 37 ans, est d’abord un expert du transport aérien. Il est sorti major en 2005 de l’Ecole nationale de l’aviation civile de Toulouse, puis, brevet de pilote en main, il a mené une carrière dans l’aviation d’affaires. Il fut pilote de ligne chez Netjets puis chez Jetfly avant d’entrer en politique à la fondation de La République en marche (LREM).

Au printemps dernier, le député Djebarri avait été désigné rapporteur lors de l’examen du pacte ferroviaire incluant notamment l’ouverture à la concurrence de la SNCF, ce qui avait entrainé une grève de plus de dix semaines.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Ce gogo ne fut jamais pilote de ligne !
    C’est un TSEEAC de la promo 2005 (technicien supérieur de l’aviation civile, catégorie B de la fonction publique) qui a ensuite utilisé les heures de vol dont disposent les contrôleurs (et aussi les sous-contrôleurs, dans ce cas) pour devenir pilote professionnel dans l’aviation d’affaire. C’est bien entendu très respectable, mais ce n’est pas tout à fait ce que la lecture rapide de la presse pouvait faire croire (pilote de ligne passé par l’ENAC (!) ingénieur(!) major de promo (!) – j’ai même lu : »incollable sur l’aérien »)  
    Il est cependant intéressant de noter le passage de l’intéressé par des compagnies basées à l’étranger s’affranchissant des règles administratives de l’état français (registre de l’aviation civile, caisse de retraite CRPN, taxes diverses, impôt sur le revenu pour les salariés…) Cela est arrivé à beaucoup d’autres, mais on ne les a pas retrouvés ensuite à la tête de l’administration…. Un nouveau Cahuzac?  On verra bien

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *