Une double explosion a eu lieu à Brussels Airport, le métro visé

Transport

Des explosions ont eu lieu à Brussels Airport, l'aéroport de Bruxelles Zaventem peu après 8 heures du matin. Elles ont été suivies par d'autres explosions dans le métro. La station Maelbeek qui se situe à 400 mètres du siège de la Commission européenne a été visée. Ces attentats ont fait au moins 21 morts et de nombreux blessés selon le parquet fédéral.L'aéroport a été évacué et toutes les communications vers la Belgique ont été coupées d'après RTL. De nombreux policiers et ambulances sont sur place. Tous les vols au départ et à l'arrivée de l'aéroport ont été suspendus, le métro est fermé. Des tirs auraient d'abord été entendus dans le hall des départs de l'aéroport international de Bruxelles, avant qu'une personne ne lance des cris en arabe et que deux explosions retentissent, ont indiqué plusieurs témoins sur place cités par l'agence de presse Belga.
Selon un témoin cité par la radio publique francophone RTBF, les explosions
ont eu lieu près d'une porte d'embarquement vers les Etats-Unis, fauchant un grand nombre de personnes. Il a fait état de "beaucoup de gens avec du sang sur eux". Une autre explosion a eu lieu peu après 8h00 dans une station de métro du quartier européen à Bruxelles, a appris un journaliste de l'AFP auprès d'une employée des transports en commun et de témoins sur place. De la fumée noire s'échappait de l'entrée de la station Maelbeek située rue de la Loi, non loin des institutions européennes, selon des images de la RTBF. Le service du métro est suspendu à Bruxelles, a-t-on ensuite anoncé de source officielle). Le niveau d'alerte antiterroriste est passé mardi matin pour l'ensemble de la Belgique à son niveau maximal, le niveau  a annoncé un porte-parole du ministre de l'Intérieur. L'aéroport de Bruxelles est fermé "jusqu'à nouvel ordre", a confirmé mardi sur son site internet Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Ces explosions interviennent quatre jours après la capture de Salah Abdeslam, un Français d'origine marocaine, seul survivant du commando auteur des attentats jihadistes du 13 novembre à Paris (130 morts), à Molenbeek.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *