Une faute d’orthographe sur un billet Ryanair peut coûter plus de 7 fois le prix du billet

Transport

Selon le comparateur de tarifs aériens Kayak.com les tarifs proposés par certaines compagnies pour bénéficier de certains services ou pallier les imprévus peuvent être plus élevés que le prix du billet même.

Pour un changement de vol, entre 21 € et 65 €, en plus de l’écart de prix des 2 billets

Le comparateur a recensé les tarifs proposés par plusieurs compagnies pour s’acquitter de services spécifiques comme le bagage en soute, la modification du nom sur le billet ou le prix du billet pour un enfant de moins de 2 ans.

Ainsi par exemple, si modifier une faute d’orthographe sur un billet est le plus souvent gratuit, il peut aller jusqu’à 115 € chez Ryanair, soit plus de 7 fois le prix du billet le moins cher proposé par la compagnie annoncé à partir de 14,99 €.

Pour un changement de vol, les prix varient également : entre 21 € et 65 € en plus de l’écart de prix entre les deux billets pour Easyjet, 50 € en plus de l’écart de prix chez Transavia et Vueling, entre 35 € et 65 € avec Ryanair et entre 55 € et 100 € chez Norwegian.

 

Chez les compagnies traditionnelles, les frais peuvent aller jusqu’à 70 € pour le choix de son siège. Pour un voyage à reporter, en fonction de la catégorie choisie lors de la réservation, le changement de vol peut être effectué, moyennant un certain coût. En s’y prenant suffisamment tôt, certaines compagnies comme Air France ne tarifent aucun frais de dossier et si la modification est effectuée le jour du vol, les frais de dossier s’élèvent jusqu’à 15 €. Outre le prix de la modification, Etihad majore ses frais de gestion d’environ 10 %, si la date du vol est trop proche (moins de 96 heures).

En revanche, pour la majorité des compagnies traditionnelles, aucun changement de nom (en dehors d’une correction orthographique) n’est applicable sur un billet. Il faudra donc s’acquitter de l’annulation de la réservation en plus du prix d’un nouveau billet.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *