Vacances d’hiver : Les car Macron entrent en piste

Transport
Séjour ski Noël 2017

Tarifs avantageux, mise en place de trajet de nuits permettant notamment d’arriver aux pieds des pistes le samedi matin, vastes soutes pour accueillir un matériel forcement volumineux, l’autocar longue distance ne manque pas d’atout pour séduire la clientèle sport d’hiver.

 

Les 3 principaux opérateurs de cars « Macron » l’ont bien compris. Et même si leur offre « montagne » reste marginale au regard de leurs volumes et réseaux globaux, ils la peaufinent.

Que représentent les vacances d’hiver pour Isilines ? Comme nous explique Angelique Mantel directrice marketing, communication, CRM et digital d’Isilines, « comme toutes les périodes de vacances c’est une période importante pour nous, mais il faut relativiser, sur nos 1000 destinations, l’offre ski ne représente qu’une toute petite partie, avec une ligne desservant 6 stations en direct à laquelle s’ajoute 30 stations que nos clients peuvent rejoindre via Moutier avec Altibus, autre filiale de Transdev ». Et d’ajouter « il s’agit d’une offre méconnue qui mérite d’être installée dans le paysage ».

Pour Yvan Lefranc-Morin, DG de Flixbus France « il s’agit d’une activité importante en hiver, mais qui l’est évidement moins à l’année longue. Néanmoins, c’est un domaine dans lequel l’autocar apporte un vraie valeur ajoutée. Le succès que nous rencontrons en matière de remplissage et de revenu en fait une piste de développement intéressante ».

De son côté, Ouibus explique s’attendre à une augmentation de 50% du trafic en février, avec 400 000 voyageurs. Les 25 stations de ski desservies représentant 15% du nombre de destinations proposées par l’entreprise.

Enfin, chez GoEuro,  comparateur multimodal, on explique « la saison de ski commence fort et génère environ 15% de nos ventes d’autobus en ce moment, les utilisateurs trouvant que c’est un moyen très pratique et abordable d’atteindre leur station de ski finale. L’un des côtés positifs de l’autobus est qu’il peut vous rapprocher de votre destination finale et de nombreux voyageurs choisissent ce mode pour leurs voyages de ski ou une combinaison de différents modes de transports ».

 

Il est certain que si l’autocar permettait à certains Français de faire des économies conséquentes sur le poste transport, ils seraient peut-être un peu plus de 8% à pouvoir profiter des sports d’hiver.

 

 

 

 

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *