Volotea veut améliorer la réservation pour les groupes

Transport

Selon certains agents de voyages présents au lancement de la nouvelle base Volotea à Toulouse, il n’est pas aisé de faire des réservations Groupes. La réponse de Didier Legault Fraslin, directeur commercial France de Volotea.
 – Quelle part de l’activité de Volotea représentent les professionnels et notamment les groupes ?
– Aujourd’hui, 20% de nos ventes d’individuels sont réalisées par les agences de voyages, un chiffre en progression car au début de nos activités (2012 ndlr) nous étions à 12%. Par ailleurs, 10% des ventes totales sont le fait de groupes, lesquels réservent en quasi-totalité par les agences de voyages. Enfin, sur certaines lignes, nous donnons aussi des block-sièges. Tout confondu nous avons au global un tiers des ventes qui se font en agence. Ceci est un choix car nous sommes persuadés qu’il faut être multicanal et qu’il y aura toujours un marché pour les agences de voyages : notre système hybride « low cost / Iata » permet de répondre à cette situation.
 
– Pour les groupes, les professionnels toulousains se plaignaient de délais et de problèmes de réactivité : est-ce une réalité ?
– Il est vrai que depuis quelque temps, nous n’arrivons pas à fournir aux agences qui en font la demande, une cotation Groupe dans les 72 heures. Il s’agit simplement  d’un problème d’organisation, en effet, nous ne limitons jamais la taille des groupes, c’est notre point fort.
 
– Quelle réponse allez-vous apporter pour un meilleur traitement des demandes de cotations Groupe ?
– Nous préparons un nouvel outil informatique qui a connu quelques retards de développement. Raisonnablement, d’ici la fin de l’année, nous mettrons à disposition sur notre site internet un outil qui va permettre de faire les demandes de cotations en ligne en fonction de notre système de yield management. Nous espérons ainsi progresser sur la part Groupes car c’est un matelas de remplissage.

Rappelons qu'à compter du 25 mars, Volotea lancera ses nouvelles lignes au départ de l’aéroport de Toulouse. Vers Brest, à partir du 25 mars, avec 2 vols par semaine tous les lundis et vendredis. Vers Prague, à partir du 25 mars, avec 2 vols par semaine, tous les lundis et vendredis et 2 vols par semaine tous les lundis et jeudis à partir du 27 mai. Vers Malaga, à partir du 16 avril, avec 2 vols par semaine, tous les mardis et samedis. Vers Split, à partir du 17 avril, avec 1 vol par semaine tous les dimanches et 2 vols par semaine à partir du 24 juin, tous les jeudis et dimanches. En 2016, Volotea proposera donc 12 destinations au départ de Toulouse : 5 en France (Ajaccio, Bastia, Figari, Strasbourg et Brest), 2 en Italie (Palerme et Venise), 3 en Espagne (Palma de Majorque, Tenerife et Malaga), 1 en République Tchèque (Prague) et 1 en Croatie (Split). Depuis le lancement de ses opérations sur la ville rose en 2013 et en date d’aujourd’hui, Volotea a transporté plus de 95 766 passagers depuis/vers Toulouse. En 2016, Volotea proposera plus de 250.000 sièges au départ de Toulouse soit plus du double par rapport à 2015.

Publié par Jean-Pierre Marinot
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *