Vueling électrifie sa classe affaires

Transport

La filiale d'Iberia a présenté, en partenariat avec Pepsi, sa nouvelle cabine affaires. Outre un nouveau siège, l'innovation majeure porte sur l'installation de prises électriques et USB.
 
 "Nous voulons devenir la meilleure compagnie européenne en matière de services. Cela peut prendre du temps, mais nous prendrons le temps qu'il faut". Pour Alex Cruz, le PDG de Vueling, qui s'exprimait à Barcelone, à l'occasion du lancement officiel de la nouvelle cabine "prioritaire" de la  compagnie, développée en partenariat avec Pepsi, cette culture du service "pour mieux servir les passagers, fait partie de l'ADN de Vueling". De fait, fidèle à sa stratégie plus "value cost" que "low cost", Vueling offre aujourd'hui à ses passagers Premium la possibilité de recharger leurs appareils électroniques grâce à l'installation de prise électriques et USB aux pieds des sièges des 4 premiers rangs composant cette fameuse nouvelle classe prioritaire. Si aujourd'hui un seul Airbus A 320 (immatriculé EC-MEQ et joliment nommé "Keep calm and Vueling") aux couleurs de Pepsi Max est équipé de ce nouveau produit, ils devraient être une soixantaine d'ici 5 ans, au fil des retrofits et des entrées de nouveaux avions dans la flotte. La cabine prioritaire est composée de 4 rangs, dont le premier est une véritable classe affaire moyen courrier. Cette classe baptisée Excellence intègre notamment un service restauration avec plats chauds dans la prestation. Les 3 rangs suivant, accessibles en payant un supplément au tarif de base, sont séparés du reste la cabine éco, par une cloison transparente et bénéficient d'un éclairage différenciant. Les appareils nouvellement équipés ne seront pas dédiés à des routes en particulier mais déploiement en fonction des besoins de la compagnie. Le montant du deal passé entre Vueling et Pepsi, qui sponsorise l'installation des prises, n'a pas été dévoilé. En revanche on sait que Pepsi est devenu fournisseur officiel de Vueling en matière de boissons. Manière de toucher un public de 25 millions de passagers par an. 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *