« La Côte d’Azur doit se préparer à répondre aux attentes des touristes chinois de demain », par Denis Leroy, DG France de Planet

Tribune

L’inauguration de la nouvelle ligne aérienne entre Pékin et Nice représente une belle opportunité pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Face à l’intérêt croissant des touristes chinois pour cette région et une liaison facilitée entre ces deux destinations, tous les professionnels du tourisme et les commerçants doivent se tenir prêts.

 

« Avec 115 000 séjours chaque année et représentant 11% des ventes détaxées en région PACA en 2018, la Chine figure au 15e rang des marchés étrangers sur la Côte d’Azur. Fort de l’intérêt croissant de cette population pour le Sud de la France, le Comité Régional du Tourisme et les villes majeures de la Côte d’Azur telles que Nice, Cannes ou Antibes ont notamment oeuvré pour la mise en place d’une ligne aérienne directe entre la Chine et le Sud de la France.

Alors que le nombre de séjours des touristes chinois a triplé entre 2007 et 20153 sur la Côte d’Azur, la région connait une baisse des dépenses des chinois depuis 2018 : -13% du chiffre des ventes détaxées par rapport à 2017.

Grâce à l’instauration de 3 vols par semaine entre Nice Côte d’Azur et Pékin-Capital (les mercredi, vendredi et dimanche), la région et les professionnels du tourisme expriment un objectif clair : relancer l’économie régionale atteindre 250000 séjours en 2025. Cette ligne directe pourrait notamment avoir un impact positif sur le chiffre des ventes détaxées des touristes chinois et l’économie régionale.

Des solutions, que je salue, ont d’ores et déjà été mises en place : l’aéroport de Nice s’est doté d’une signalétique en mandarin, la mission Côte d’Azur a formé les équipes de vente et des agents de voyages de la région, ou encore la création de l’application WeChat Côte d’Azur France Expérience, créée par le Comité Régional du Tourisme, pour promouvoir la destination.

Ces premières initiatives vont dans le bon sens pour favoriser le tourisme chinois dans la région. Mais il faut dès maintenant aller plus loin en anticipant et en se préparant aux nouveaux besoins de cette cible touristique.

 

Quelles solutions pour attirer les touristes chinois de demain ?

Pour être certain d’attirer de nouveaux touristes il va être nécessaire de s’adapter à leurs nouveaux usages Avec près d’un tiers de la population chinoise5 et 40% des touristes chinois en Europe, les millennials représentent un potentiel touristique à ne pas négliger : leur panier d’achat moyen en région PACA est en hausse de +4% depuis le début de l’année par rapport à 2018, alors qu’il est en baisse de -9,1% en France sur la même période7.

Cependant, la baisse du chiffre des ventes détaxées de -4,9%8 depuis le début de l’année comparée à l’an passé en région PACA montre que les millennials qui choisissent la Provence comme destination, sont désormais à la recherche d’expériences touristiques et font passer le shopping en second plan. Ainsi, pour que les professionnels du tourisme puissent bénéficier de l’impact économique positif de cette nouvelle ligne aérienne, il est impératif que le shopping devienne une expérience.

La digitalisation des usages comme l’utilisation du paiement mobile dans les boutiques et centres commerciaux, les hôtels et restaurants ou encore la mise en place un remboursement de la TVA en temps réel à l’aéroport est importante pour cette génération hyper connectée. En effet, 87 % des millennials ont déclaré avoir vécu une expérience unique et innovante grâce à l’innovation digitale et 75 % à être influencés positivement dans la décision d’achat par les services reposant sur l’intelligence artificielle9.

Pour répondre efficacement aux nouvelles attentes des touristes chinois, la formation des commerçants est indispensable. En se formant, ces derniers peuvent alors personnaliser l’offre et la qualité de service, s’assurant ainsi la satisfaction de leur clientèle. Nous avons pu observer qu’un accent mis sur l’expérience client aura des retombées positives sur les arrivées de touristes chinois et la croissance économique de la région PACA.

Par ailleurs, 50% des visiteurs chinois voyagent sur la Côte d’Azur en dehors de l’été1. Avec un chiffre des ventes détaxées 2018 en baisse de -13,7% durant la basse saison et de -12,5% pendant la haute saison, par rapport à 201711 en région PACA, faire du shopping une expérience à part entière permettrait d’accroître l’impact de la venue des touriste chinois.

Par exemple, les champs de lavande, très populaire en Chine et dont la floraison a lieu de fin juin à mi-juillet, représentent un très grand intérêt visuel, quasi-incontournable pour ces touristes et pour l’économie locale. Une expérience visuelle associée à une expérience shopping de qualité fera profiter les professionnels du tourisme provençaux des retombées économiques positives engendrées par l’ouverture de cette nouvelle ligne aérienne.

Enfin, pour rester une destination privilégiée des touristes chinois sur son territoire, la France doit aller plus loin dans la baisse du seuil de détaxe minimum. Passant de 175€ actuellement à 100€ à la fin d’année 2021, un nouvel abaissement du seuil de détaxe minimum pourrait engendrer une hausse du chiffre des ventes détaxées des touristes chinois en France, une belle opportunité pour la France et la région PACA.

 

A propos de Planet

Planet est une société internationale de paiement numérique spécialisée dans les paiements multidevises, les remboursements de TVA touristique et le traitement des paiements internationaux.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
À lire aussi

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *