Les petits déjeuners débats du Quotidien du Tourisme : « Le Canada draine tous les profils touristiques »

Petit déjeuner débat

Tous les mois, cette année, le Quotidien du Tourisme  / Le Mag organise au Bristol, à Paris, des petits déjeuner débats autour de thèmes choisis par la rédaction. En février, c’est le Canada qui a été passé au crible. Autour de la table : Sandra Teakle (Commission canadienne du tourisme), Eric Daudier (chef de produit Canada chez Vacances Transat), Nadège Bonnet (Maison des Etats-Unis et du Canada), Isabelle Trotzier (Bureau Destination Québec / Interface Tourism), Gilles Ringwald et Lydia Morinaux (Air Transat) et Vanessa Laîné (Montréal / Expression).

Morceaux choisis

2017 devrait être l’année du Canada. Sandra Teakle (Commission canadienne du tourisme) explique : « Nous sommes portés par de nombreux événements festifs. Nous allons célébrer les 150 ans du Canada ainsi que les 375 ans de Montréal ». Des évènements d’autant plus porteurs que pour Eric Daudier (Vacances Transat), « tout l’intérêt de cette destination est qu’elle draine tous les profils touristiques ». Lydia Morinaux (Air transat), renchérit : « nous le constatons aussi à bord de nos avions. Nous avons toute la panoplie de voyageurs. Les familles sont une partie importante de nos clients. Les étudiants sont importants pour nous mais ça draine également leurs familles et leurs amis. Il y a bien sûr la clientèle des TO pour le loisir ainsi que la clientèle groupe. Et enfin la clientèle « affaires », notamment PME/PMI qui voyagent à bord de nos avions ». Tous les participants s’accordent sur un point. Le Québec se vend essentiellement l’été, Eric Daudier le résume : « La meilleure saison, c’est quoi ? C’est indiqué sur les guides ou Internet. C’est juillet, août, septembre. En septembre, c’est vraiment particulier avec les couleurs. Ce n’est pas une idée reçue, c’est vraiment très joli à cette période-là. Mais, oui, effectivement, on peut aussi voyager en avant saison et en arrière-saison ».

Ce qui entraîne néanmoins des problématiques selon Nadège Bonnet : « Sur l’été nous manquons très clairement d’offre. Et c’est de pire en pire parce que nous avons de plus en plus de demandes. Pour début août, il n’y a déjà plus de place dans les grandes villes. Tout est complet. En revanche, au niveau des tarifs, ça reste très intéressant. D’autant qu’il y a de plus en plus de demande d’hébergement chez l’habitant. Mais on trouve ça dans l’est du pays, mais pas dans l’ouest ».

 

Retrouvez l’intégralité des échanges dans le Quotidien du Tourisme Le Mag paru le jeudi 23 février.

Année record pour le Canada en 2016

Près de 20 millions de voyageurs sont venus explorer le Canada en 2016. Cet évènement marque le plus grand nombre d’arrivées touristiques jamais atteint depuis 14 ans – et ce n’est qu’un aperçu de la meilleure année enregistrée en 2002. 2016 a été la meilleure année pour le tourisme canadien depuis 14 ans, avec 19 977 285 arrivées ce qui représente seulement 0.4% de moins que le record enregistré en 2002. Le nombre total d’arrivées a augmenté de 11% en 2016, ce qui engendre la plus forte croissance d’une année sur l’autre depuis 20 ans.. 545,786 le nombre de français qui ont visité le Canada en 2016, une augmentation de 9% sur 2015.

 

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *