VIDEO – Autocar : Emmanuel Macron rend visite aux clients de Ouibus

Transport

C’est en voisin qu’Emmanuel Macron est venu rendre visite aux passagers de Ouibus en partance du site de la gare routière de Paris Bercy. Et à voir comme il s’intéresse à eux et à leurs préoccupations, le locataire du ministère de l’Économie les aime, ces clients de l’autocar, qui grâce à la loi qui porte son nom peuvent depuis un peu moins d’un an voyager loin pour pas grand-chose.Il faut dire que le volet libéralisation de l’autocar longue distance est l’un des volets de la loi Macron qui a eu des aspects immédiatement visibles. Sur place, Emmanuel Macron a rencontré Roland de Barbentane, le directeur général de Ouibus, la filiale autocar longue distance de la SNCF, et Jean-Sébastien Barrault, membre du directoire de Starshipper, le regroupement de 32 autocaristes indépendants qui vient de rejoindre la filiale de la SNCF à travers un contrat de franchise, participant ainsi à un mouvement de consolidation général du secteur. En effet, dans le même temps, l’allemand Flixbus vient d’annoncer le rachat de l’anglais Megabus en Europe continentale. Il ne reste donc plus que 3 principaux acteurs sur le marché français : la SNCF (Ouibus), Flixbus et Transdev (IsiIsilines et Eurolines). S’il est un peu tôt pour savoir qui gagnera la bataille, on peut d’ores et déjà dire que la SNCF a décidé de mettre le paquet. Avec l’intégration de Starshipper, l’offre de Ouibus va passer de 150 à 200 autocars. Au total, cet été, l’offre de destinations sera doublée et le nombre de liaisons disponibles multipliées par 4. Par ailleurs, Ouibus a annoncé mettre en place un système de correspondances avec la gare routière de Paris Bercy comme hub.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *