Coronavirus : les conseils santé à rappeler à vos clients en voyage

Actualité
Lavage des mains fréquent, utilisation de mouchoirs à usage unique... Quelques gestes sont primordiaux pour éviter au maximum la contamination. ©Adobe Stock

Si vos clients en voyage s’inquiètent du développement du coronavirus, il convient d’essayer de les rassurer. Pour éviter au maximum la contamination, le ministère de la Santé rappelle pour cela quelques gestes barrières.

 

« Mieux vaut prévenir que guérir » est un adage de circonstance. Face à la propagation du coronavirus depuis plusieurs semaines, les autorités sanitaires rappellent quelques précautions à prendre en voyage pour éviter au maximum la transmission du virus.

 

Du lavage des mains fréquent aux mouchoirs à usage unique, en passant par la prise de température, voici quelques gestes barrières à rappeler à vos clients prêts à partir, déjà partis ou de retour de voyage.

 

Pendant le voyage :

Se laver très régulièrement les mains au savon ou utiliser de la solution hydroalcoolique ;

Tousser ou éternuer dans son coude ;

Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter ;

Éviter le contact physique direct avec des personnes malades ou qui toussent ;

Porter un masque si on se rend dans des zones à forte densité de population ;

Ne pas entrer en contact avec des animaux malades ;

Éviter de manger de la viande crue ou peu cuite.

 

Au retour du voyage :

Surveiller sa température 2 fois par jour ;

Surveiller l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;

En cas de fièvre, appeler directement le SAMU (15) en signalant son voyage ;

Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital.

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Marre de toutes ces consignes totalement contradictoires.
    Le Gouvernement sera responsable d’une crise économique majeure qui se prépare.
    Ca va être effroyable et le nombre d’entreprises qui vont couler sera énorme.

    Pourquoi en fait-on des tonnes avec ce virus et pas plus avec la grippe qui tue bien plus de personnes ?

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *