Menu
S'identifier

Destinations

Incendies en Australie : le plus grand feu maîtrisé mais le tourisme déjà impacté

Publié le : 13.01.2020 I Dernière Mise à jour : 13.01.2020

Image

Si les autorités ne préfèrent pas se prononcer pour le moment sur l'impact des incendies sur la fréquentation touristique, des spécialistes avancent, eux, des pertes chiffrées en "milliards".


 
 
Les pompiers ont annoncé lundi avoir pu maîtriser le plus grand feu qui brûlait depuis plus de trois mois en Australie, tandis que des prévisions météorologiques prévoient un peu de pluie cette semaine dans certaines régions touchées. Deux bonnes nouvelles qui n'empêcheront pourtant pas, en pleine saison estivale, les incendies d'avoir un impact sur le tourisme.
 
Si la situation semble être aujourd'hui à l'amélioration, sans être pour autant terminée, le tourisme devrait être fortement impacté par les incendies. Dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, nombre de maisons et de commerces ont ainsi été réduits en un amas de tôles et de cendres, faisant fuir les habitants et les voyageurs. Des magasins épargnés, eux, restent fermés faute d'électricité.
 
De nombreux touristes étrangers ont ainsi préféré reporter leurs vols vers l'Australie depuis quelques semaines. Le département d'Etat américain avait invité les voyageurs en partance pour l'Australie à faire preuve d'une "prudence accrue", tout comme les autorités françaises, qui appelaient la semaine dernière les voyageurs à suivre les consignes diffusées par les autorités locales et à se tenir régulièrement informés de l’évolution de la situation.
 
De nombreuses zones épargnées
 
David Beirman, spécialisé en gestion des risques touristiques, a estimé que les pertes se chiffraient déjà en "milliards". Des estimations que ne commente pas encore la directrice générale de Tourism Australia, Phillipa Harrison. Pour elle, il est encore "trop tôt pour quantifier les conséquences des incendies".
 
Et les autorités se veulent confiantes pour l'avenir. La menace liée aux incendies ayant en effet baissé ces derniers jours, les responsables politiques australiens ont appelé les touristes à revenir. En rappelant notamment que de nombreuses zones avaient été épargnées. "Beaucoup de fausses informations circulent sur internet et certains médias exagèrent l'étendue de ces incendies tragiques", a de son côté souligné le ministre du Tourisme, Simon Birmingham.
 
Plus de neuf millions d'étrangers ont visité l'île-continent entre juin 2018 et juin 2019, rapportant environ 45 milliards de dollars australiens (soit 28 milliards d'euros).
 
Brice Lahaye (avec AFP)

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format