Menu
S'identifier

Distribution

Ventes en agences de voyages : le retour en puissance de la Tunisie

Publié le : 29.09.2017 I Dernière Mise à jour : 29.09.2017

Selon le baromètre des Entreprises du Voyage (EDV) réalisé avec Gestour et Orchestra, les réservations effectuées en juillet et août dernier ont augmenté de 4% en nombre de passagers et de 8% en volume d'affaires, par rapport à 2016.

L'été sauvé par le long-courrier

Pour ce qui concerne les réservations enregistrées cet été la France est en hausse de 2% en nombre de passagers et de 5% en volume d'affaires. Le moyen-courrier affiche des progressions de 3% et 5% et le long courrier de 22% et 18 %. Pour Jean-Pierre Mas, président d'EDV, "c'est la France qui a pénalisé les agents de voyages cet été". Mais le tout a été "sauvé par le long-courrier".
 
Si les ventes France n'ont progressé que d'un petit 1%, les Antilles françaises ont enregistré un bond de 26%. En revanche, la Réunion (-6%) et la Polynésie (-1%) sont en baisse en nombre de passagers.

L'Allemagne désormais systématiquement dans le top10

Sur le moyen-courrier, l'Espagne est toujours à la première place des réservations en agences de voyages mais enregistre une baisse de 16% du nombre de passagers. Elle est suivie de la Grèce, de l'Italie, de la Tunisie et du Portugal. Comme le dit Richard Soubielle, vice-président d'EDV, on observe avec satisfaction un "retour en puissance de la Tunisie". Il ajoute : "Si le Portugal reste stable, le Maroc repart et la Turquie aussi. On note également la présence de l'Allemagne "que l'on trouve maintenant systématiquement dans notre top10".

Aucun "effet Trump" sur les USA

Sur le long-courrier, ce sont les États-Unis qui caracolent en tête (+17% des réservations) et n'enregistrent aucun "effet Trump". Suivent la Rép. dom (+7%), la Thaïlande (+31%), Maurice (+14%), Cuba (+24%), le Mexique (+32%), la Chine (+9%), le Canada (+16%), le Vietnam (+39%) et l'Indonésie (+65%).
"Tout cela s'inscrit dans quelque chose de très positif" se félicite Richard Soubielle qui ajoute : "ce que nous espérions en mai s'est confirmé cet été".
Tous ces bons chiffres font dire à Jean-Pierre Mas, que "sauf événements exceptionnels, nous devrions finir l'année avec une progression de +6 à +8% !".
A noter enfin que ce baromètre va bientôt s'enrichir de nouvelles données : les vols secs et les croisières.

Auteur

  • Nicolas Barbéry

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format