Menu
S'identifier

Transport

Faillite d’XL Airways : une passagère lésée écrit au président de la République

Publié le : 25.10.2019 I Dernière Mise à jour : 25.10.2019

Image

Celine Hendricx témoigne dans Le Parisien daté du vendredi 25 octobre de son désarroi après avoir compris qu’elle ne serait pas remboursée des billets d’avion achetés via eDreams auprès d’ XL Airways.


Derrière les faillites, il y a évidemment le désarroi des salariés mais aussi des rêves qui s’écroulent. Céline Hendrix raconte au Parisien qu’elle a dépensé près de 4000 euros pour offrir à son mari et ses trois garçons (16, 13 et 5 ans) un séjour en Guadeloupe en avril prochain, soit 2850 euros de  billets XL Airways, 50 % d'acompte pour le logement Airbnb, soit 350 euros et 750 euros pour la location de la voiture pour deux semaines.
Malheureusement pour la famille, l’assurance-voyage liée à sa carte Mastercard Gold, souscrite pour ce déplacement, leur a signifié qu’elle ne pouvait pas intervenir en cas de faillite. Une pierre dans le jardin de Iata qui met en avant les assurances des cartes bancaires pour justifier son hostilité à la création d’une caisse de garantie.
Elle a ensuite appelé son agence de voyages, eDreams, « une heure d’attente au téléphone pour s’entendre expliquer qu’ils ne sont pas responsables des déboires d’une compagnie aérienne ». Elle a écrit au président de la République qui lui a répondu par l’intermédiaire de son chef de cabinet. Il n’a pu que lui répondre qu’elle avait bien fait de déclarer sa créance sur le site de la compagnie, « les services de l’Etat recommandent systématiquement aux passagers de déclarer auprès du mandataire judiciaire compétent leur créance et son montant » avant d’ajouter « qu’il est relativement peu probable que cette démarche puisse aboutir à un dédommagement ».
Pour cette assistante maternelle et son mari chauffeur routier, « on ne roule pas sur l’or », c’est un rêve qui s’écroule « la Guadeloupe, on l’avait découverte à deux pour nos dix ans de mariage, on avait trouvé ça tellement beau qu’on voulait le partager avec nos enfants ». Ils auraient alors pris l’avion pour la première fois.
 
 

Auteur

  • LG

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format