La France, un marché en développement pour la compagnie Norwegian Cruise Line

Croisières

Alors que le secteur de la croisière est en « pleine expansion en France et en Europe », la compagnie américaine Norwegian Cruise Line intensifie ses actions en direction du marché français, en renforçant notamment sa présence auprès des principaux réseaux de distribution.

 

 

 

Présent sur le dernier salon IFTM Top Resa, Norwegian Cruise Line (NCL) confirme ainsi son intérêt pour le marché français. L’occasion pour la compagnie de mettre en avant sa seizième et dernière unité, le Bliss qui dès le mois de juin prochain naviguera vers l’Alaska et les Caraïbes. « Auparavant, en avril, le navire sera présenté en Europe, à Hambourg. De nombreux agents de voyages français seront invités à découvrir les équipements (piste de course en mer, parcours de laser game en plein air, toboggans impressionnants, restaurants originaux…) de ce navire de 4 000 passagers » explique Francesco Paradisi, responsable business development.

En 2018, les formations au produit et à l’offre seront renouvelées à travers des Webinars. « Comme nous l’avons fait cette année, nous allons en février prochain organiser un roadshow dans différentes villes de France. L’opération pourrait également avoir lieu au mois d’avril » précise Francesco Paradisi, qui noue par ailleurs des liens avec les principaux réseaux de distribution.

 

 

Sur sa flotte actuelle de 15 navires, 5 seront consacrés aux croisières en Europe à l’été 2018 : le Spirit au départ de Civitavecchia (Rome), l’Epic au départ de Barcelone, le Star au départ de Venise, le Breakaway au départ Copenhague, et le Jade au départ de Hambourg ou Southampton. « 45% des Français embarquent sur des destinations longue distance tandis que 55% choisissent des croisières en Europe » commente Francesco Paradisi.

Sur chacun de ses navires, Norwegian Cruise Line, adepte du « feel free » qui se définit comme le « troisième croisiériste au monde » propose une sélection d’excursions avec guides francophones, des informations en Français sur des écrans numériques interactifs ou encore la présence d’une assistance et la présence d’une hôtesse francophone.

 

 

En 2017, Norwegian Cruise Line a fait escale dans 201 ports. Depuis le mois mai, la compagnie propose 4 jours à Cuba au départ de Miami avec une escale d’une nuit à Miami. Elle programme aussi des croisières depuis 7 ports aux Etats-Unis et à Puerto Rico permettant de découvrir de nombreuses destinations dans les Caraïbes. Des itinéraires exotiques dans le Pacifique Sud seront également proposés.

 

Lors d’un point presse, Christian Böll, directeur Europe, est également revenu sur ce qui, dit-il, constitue l’une des forces de la compagnie, le Premium All Inclusive. Un an après son lancement sur le marché français, le résultat est « extrêmement positif » avec des passagers qui n’ont « pas à se soucier des coûts additionnels ». Avec des prix tout compris, sans supplément à bord, le Premium All Inclusive est censé aussi faciliter la vie des agents de voyages qui peuvent proposer à leurs clients un produit facilement compréhensible et identifiable.

Fort du « succès » du Premium All Inclusive, Norwegian Cruise Line va plus loin en lançant sur une sélection de croisières le Premium All Inclusive Plus qui offre cinq avantages supplémentaires (un forfait téléphonique de 120 minutes, un forfait Internet de 250 minutes, un crédit pour excursions à terre de 50 USD sur chaque escale, un crédit d’hôtel d’un maximum de 80 euros dans certains ports d’embarquement ou de débarquement, un crédit aérien pouvant aller jusqu’à 150 euros) aux clients embarquant à bord de croisières de minimum 9 nuits.

 

 

Après la réception du Norwegian Escape permettant d’accueillir 4 200 passagers, le Norwegian Joy conçu pour le marché chinois, NCL annonce avoir commandé quatre navires avec des livraisons prévues en 2022, 2023, 2024 et 2025. Une option a même été posée pour deux navires supplémentaires livrables en 2026 et 2027.

Sans donner plus de précisions, Christian Böll parle de « 30% de Français en plus sur les navires NCL en 2016 par rapport à 2015 ». « La compagnie finira l’année avec une croissance à deux chiffres » ajoute-t-il encore.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *