Berlin : Un camion fonce dans la foule lundi soir et fait plusieurs morts et blessés

Destination

Un camion a foncé dans la foule lundi soir 19 novembre vers 20h00 près d’un marché de Noël de Berlin. Il y aurait au moins au moins 12 morts et 50 blessés selon la police allemande.

Le véhicule a volontairement foncé sur les passant au coeur de la foule. La police allemande a confirmé sur Twitter qu’elle privilégiait maintenant la piste d’un attentat. Le conducteur du poids-lourd a roulé sur un trottoir de ce marché de Noël où se trouvaient des promeneurs dans un quartier très touristique de la capitale allemande, selon un porte-parole de la police.

Le marché est situé sur la place Breitscheidplatz, tout proche de l’Eglise du souvenir de Berlin, dans le centre ville de la capitale. Le chauffeur du camion immatriculé en Pologne aurait été arrêté. Le corps du vrai chauffeur polonais a été retrouvé à l’intérieur du véhicule. Selon la presse allemande, le tueur serait un demandeur d’asile afghan ou pakistanais arrivé en février dernier en tant que réfugié.

Ce nouvel attentat n’est pas sans rappeler celui de Nice qui avait fait 86 morts, le 14 juillet dernier sur la promenade des Anglais. Un camion, conduit par un Tunisien de 31 ans qui a été abattu, avait foncé dans la foule. L’attentat avait été revendiqué samedi par l’Etat Islamique.

 

Ce nouvel attentat risque aussi d’impacter le tourisme en Allemagne, l’une des principales destinations européennes. Jusqu’à présent, l’accueil de touristes étrangers en Allemagne présentait un bilan positif. D’après les dernières statistiques de l’office du tourisme, 55,3 millions de nuitées cumulées ont été enregistrées dans des hébergements comptant au minimum dix lits sur la période de janvier à août 2016. Soit une augmentation de 1,3% par rapport à la même période de l’année précédente. Le marché français a enregistré une hausse de 3,7% des nuitées réservées par des Français entre janvier et août 2016 par rapport à l’année précédente, soient près de 2,3 millions de nuitées cumulées. Néanmoins, les résultats détaillés de la saison estivale laissent entrevoir une baisse de la demande globale.

 

Comme l’expliquait en novembre dernier Petra Hedorfer, présidente de l’Office national allemand du tourisme (Onat), « depuis 2010, l’intérêt pour l’Allemagne comme pays de destination était supérieur à celui pour la concurrence internationale. Mais depuis le début de l’année, plusieurs défis se posent au secteur du tourisme : la conjoncture économique internationale, les sanctions économiques, le Brexit ou encore la question sécuritaire avec les risques d’attentats, les conflits ou encore les réfugiés. Dans ce contexte, malgré sa forte image de marque comme pays de destination touristique, l’Allemagne subit des tendances à la baisse provenant des marchés émetteurs. Ainsi pour la première fois en plus de six ans, la croissance ininterrompue du tourisme entrant allemand connaît un ralentissement ». L’attentat de Berlin ne va pas arranger les choses.

Publié par la rédaction avec l'AFP

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *