Grèce, Italie, Espagne… Ces destinations qui rouvrent leurs frontières aux touristes

Destination
La reprise des vols internationaux en Grèce est annoncée pour le 1er juillet. ©Adobe Stock

Alors que l’Italie était la première à annoncer la réouverture de ses frontières aux touristes à compter du 3 juin, plusieurs autres pays prévoient d’accueillir de nouveau les voyageurs étrangers.

 

Article mis à jour le 26 mai

Italie

Durement touchée par la crise, l’Italie est pourtant la première à avoir annoncé rouvrir à partir du 3 juin ses frontières aux touristes de l’Union européenne et annuler par la même occasion la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers. Le pays a ainsi prévu la réouverture de tous ses aéroports dès le 3 juin.

Espagne

Fermées depuis la mise en place du confinement mi-mars, les frontières espagnoles vont rouvrir aux touristes étrangers en juillet. C’est ce qu’a annoncé samedi 23 mai le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez. « À partir du mois de juillet, l’entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra en conditions de sécurité », a-t-il assuré lors d’une conférence de presse.

Portugal

Le ministre portugais des Affaires étrangères, Augusto Santos Silvadit, a annoncé vendredi dernier que les touristes étrangers seront également les bienvenus sur le territoire cet été. Pour éviter au maximum les risques, la température des voyageurs sera relevée à leur arrivée à l’aéroport. Mais, aucune mesure de quarantaine ne sera imposée.

Grèce

Le tourisme étant lui aussi très important en Grèce, le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a annoncé avoir fixé au 15 juin le début de la nouvelle saison touristique. Mais il faudra toutefois attendre un petit peu plus longtemps pour les voyageurs qui souhaitent s’y rendre, avec une reprise des vols internationaux annoncée pour le 1er juillet.

Croatie

Dans un communiqué publié le 26 mai, la Croatie a annoncé à son tour l’ouverture des frontières aux touristes étrangers. « L’entrée dans le pays est possible pour tous les propriétaires de biens immobiliers et de bateaux de plaisance, qui confirment, avec la documentation appropriée, leur propriété lors du franchissement de la frontière. L’entrée en Croatie est également possible pour des raisons économiques et commerciales ainsi que pour tous les touristes qui ont des réservations valides pour l’hébergement ou qui possèdent des confirmations des compagnies de charter », précise l’office national croate du tourisme.

Chypre

Chypre rouvrira ses aéroports aux vols commerciaux en provenance d’une vingtaine de pays à partir du 9 juin, a annoncé vendredi 22 mai le ministre des Transports Yiannis Karousos. Pour espérer entrer sur le territoire, les visiteurs devront se munir d’un certificat médical délivré moins de 72 heures avant leur arrivée sur l’île et prouvant qu’ils ne sont pas contaminés par le Covid-19.

Slovénie

Toujours en Europe, la Slovénie attend également les visiteurs. Il y a quelques jours, le gouvernement slovène a en effet déclaré que l’épidémie de coronavirus se terminait dans le pays, et qu’il prévoyait par conséquent d’ouvrir progressivement ses frontières aux Européens.

Suisse

À compter du 15 juin, le passage entre la France et la Suisse pourrait quant à lui se faire plus facilement. « Une ouverture complète des frontières avec l’Allemagne, l’Autriche et la France devrait être réalisée le 15 juin 2020, pour autant que l’évolution de la situation épidémiologique le permette », a annoncé la semaine dernière le département fédéral de la justice et de la police.

L’Islande

Si l’Islande n’a jamais fermé ses frontières aux touristes européens, une mise en quarantaine s’imposait néanmoins aux voyageurs depuis le 24 avril. Une mesure qui devrait être abandonnée à compter du 15 juin. La sécurité restera tout de même de mise, avec un test de dépistage au coronavirus effectué pour chaque touriste arrivant sur le territoire.

Suède, Norvège et Pays-Bas

Les trois pays sont, eux aussi, toujours accessibles aux voyageurs, bien que déconseillés pour le moment par les autorités françaises. Il faudra en effet attendre une décision de la France concernant les voyages en Europe pour pouvoir si rendre librement. À noter que pour les Pays-Bas, une mise en quarantaine est jusqu’à présent demandée à l’arrivée.

Cambodge

Beaucoup plus loin, le Cambodge souhaite voir revenir les touristes français. Comme l’indique le site Action-visas.com, le Ministère cambodgien de la Santé a annoncé le 20 mai la levée de l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les voyageurs internationaux provenant de six pays : la France, les Etats-Unis, l’Iran, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne. Le retour devra toutefois s’accompagner de précautions : à leur arrivée, les voyageurs auront à fournir un certificat sanitaire ainsi que la preuve de leur police d’assurance. S’en suivront un test de dépistage et une mise en quarantaine.

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Bonjour,

    Petite précision pour le Cambodge. La mise sous quarantaine n’est pas « si nécessaire » mais bien obligatoire peu importe si le test est positif ou négatif. Test positif = quarantaine dans un lieu imposé. Test négatif = quarantaine dans un lieu que vous aurez choisi. voilà 😉

  2. La France ne fait pas partie des pays qui pourront se rendre à Chypre en juin. L’info peut prêter à confusion puisque ça ne nous concerne pas.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *