Parcs d’attractions : un véritable phénomène de société

Destination
Astérix et Obélix fêtent cette année leur 60 ans, le parc lui fête ses 30 ans.

L’arrivée des beaux jours coïncide avec la réouverture de nombreux parcs d’attractions. Véritable phénomène de société, ils vont une nouvelle fois battre des records de fréquentation avec près de 65 millions de visiteurs répartis sur les quelque 500 sites recensés par le Snelac (Syndicat national des espaces de loisirs, d’attractions et culturels) en France. En 2018, ce secteur économique a généré 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires. 

 

 

La nouveauté est un facteur clé des bons scores de revisite des parcs d’attractions. Ils investissent donc massivement  – entre 300 et 400 millions d’euros chaque année selon le Snelac – pour continuer à renforcer l’attractivité de leur offre qu’ils veulent la plus originale possible. Dans le même temps, l’aménagement et le développement de l’hôtellerie prennent une place croissante dans leur activité. L’idée bien évidemment étant de faire séjourner plus longtemps le client sur place. Dans un contexte de concurrence accrue, c’est un argument d’importance pour conquérir de nouveaux marchés et de nouvelles clientèles. Zones flambant neuves, nouvelles activités, spectacles, films immersifs, expositions… petit tour d’horizon sur ce qui devrait marquer l’année 2019 dans les parcs de loisirs français. 

 

 

Astérix 

Pour ses 30 ans, le célèbre parc d’attractions gaulois situé dans l’Oise inaugure une nouvelle attraction en 4D, «Attention menhir!». Dans un théâtre de 300 fauteuils dernière technologie, les spectateurs retrouvent le meilleur d’Astérix dans un film inspiré de l’univers de René Goscinny et Albert Uderzo. Avant d’entrer dans la salle, ils patientent dans le camp romain de Babaorum puis prennent place dans des sièges dynamiques afin de ressentir les effets spéciaux du dessin animé: vent, odeurs, chutes de menhirs, courses… Immersion totale et sensations garanties pour toute la famille! Avec près de 50 attractions et spectacles répartis sur 34 hectares, le parc Astérix développe aussi son offre hôtelière, avec une capacité portée à 450 chambres à l’horizon 2020. Après la Cité Suspendue (150 chambres) inaugurée en avril 2018 et les Trois Hiboux (150 chambres) qui viennent d’être rénovés, l’hôtel 4* Les Quais de Lutèce proposera 150 chambres supplémentaires en 2020. 

 

 

Disneyland Paris 

L’un des grands temps forts du parc francilien et premier site européen est constitué par la présence des légendaires Super Héros Marvel (Spider-Man, Captain America, Black Panther, Iron Man, Thor, Black Widow, Les Gardiens de la Galaxie, Captain Marvel et Groot) jusqu’au 16 juin. Un événement unique qui comportera des spectacles, des expériences interactives et des produits exclusifs afin de s’immerger dans l’univers Marvel. Vendredi 3 mai marque le retour de Phantom Manor. Parmi les attractions phares de Disneyland, l’imposante demeure surplombant Frontierland a bénéficié d’une rénovation d’envergure qui a mobilisé plus d’une centaine de personnes et permis de redonner vie à l’ensemble de ses décors et effets spéciaux. Peintures, éclairage, personnages Audio-Animatronics et systèmes audio ont été ainsi soigneusement retravaillés, pour une expérience immersive autour de l’histoire trouble celle d’un terrible « Phantom » et d’une insaisissable mariée dont le destin tragique reste auréolé de mystère… 

 

 

 

Europa-Park 

Les visiteurs pourront découvrir en nouveauté le film d’aventures à 360° « Mission Astronaute » au Dôme des Rêves qui met en scène Thomas Pesquet et Alexander Gerst dans leur voyage vers la Station spatiale internationale. Particulièrement attendu, le quartier scandinave, après un terrible incendie en mai 2018, rouvrira le 24 mai avec une nouvelle offre de restauration et deux nouvelles boutiques. Les visiteurs pourront aussi avoir un premier aperçu de l’attraction « La Grotte des Pirates », qui ouvrira ses portes en 2020, dans la « Salle des Trésors » du quartier allemand. Enfin, « Rulantica : le nouvel univers aquatique d’Europa-Park » ouvrira au public le 28 novembre 2019. Une thématisation nordique élaborée et 25 attractions spectaculaires promettent « de bons moments pour toute la famille ». Partie intégrante de ce nouveau resort, l’hôtel « Krønasår – The Museum-Hotel » accueillerai ses premiers visiteurs dès le 31 mai. 

 

 

 

France Miniature 

Dans un parc paysager de 5 hectares, 117 monuments français sont reproduits au 1/30e à France Miniature, dans les Yvelines. Réparties sur le parc « pour surprendre et amuser », 14 expériences interactives jalonnent le parcours dont un chantier de fouilles archéologiques, une grotte préhistorique et même l’expérience Fort Boyard. La nouveauté cette année est l’installation d’un cirque pour une nouvelle expérience sensationnelle, entre équilibre, rigolade et acrobaties. Le filet des zacrobates est constitué de 20 ateliers d’équilibristes. La parade des zotos permet aux plus jeunes de prendre le volant de drôles de véhicules. 

 

 

 

Futuroscope 

En 2019, le Futuroscope « cultive sa différence et partage des aventures humaines, technologiques et écologiques ». Grâce à des films comme « Dans les Yeux de Thomas Pesquet » ou « Planet Power », le parc invite ses visiteurs à s’interroger. Avec près de 2 millions de visiteurs par an, le Futuroscope poursuit sa politique de renouvellement des attractions. Ce printemps est inauguré « Futuropolis », la nouvelle cité des enfants, un espace entièrement repensé avec de nouveaux jeux intergénérationnels dans une mini-ville de 10 hectares avec 21 attractions pour les enfants… mais aussi les parents. Organisés autour d’un centre-ville, les quartiers de cette cité imaginaire proposent aux enfants de jouer les rôles de sportifs, de pilotes, de jardiniers ou encore d’archéologues. Depuis sa création en 1987, le Futuroscope a déjà accueilli 50 millions de visiteurs.  

 

 

 

Nigloland 

Dans l’Aube en Champagne, Nigloland qui a ouvert ses portes en 1987 à l’initiative des frères Gélis accueille un nouvel espace de plus de 700 m2 invitant à découvrir l’histoire de la famille fondatrice du site. L’Eden Palais se définit comme une immersion garantie au cœur de l’histoire du parc, remontant à l’époque des théâtres ambulants, en passant par les fêtes foraines jusqu’à l’ouverture de Nigloland. Le public accède à quatre zones au sein de ce nouveau bâtiment : un musée de maquettes des attractions foraines de la famille, des attractions authentiques, un cinématographe et un salon de thé. 

 

 

 

PAL 

Seul parc en France à triple facette (attractions, animaux, hébergements atypiques) le PAL poursuit son aventure africaine dans l’Allier. Face au « succès » de ses 31 Lodges lancés en 2013 et générant quelque 16 000 nuitées par saison, Le PAL renouvelle le genre « Out of Africa » et entreprend la construction d’un hôtel de 60 suites doubles (300 lits) avec vue sur la savane, ses girafes, rhinocéros, antilopes. L’ouverture est prévue pour avril 2021. Côté attractions, une grande nouveauté en 2019 : « Les Ailes du Yukon ». A bord d’un deltaplane, chacun contrôle le mouvement de sa voile et crée sa propre expérience de vol plané en partageant les joies de l’apesanteur dans le ciel.  Les Ailes du Yukon reproduisent les mouvements de vol et leurs sensations. Sur six mois d’ouverture, le PAL a enregistré 640 000 visiteurs en 2018.  

 

 

 

Le Parc du Petit Prince 

Au cœur de l’Alsace, entre Colmar et Mulhouse, le Parc du Petit Prince (34 attractions et animations) fête ses 5 ans en 2019 et prend un nouvel envol grâce à plusieurs nouveautés. Nouvelle attraction à sensations, « Pierre de Tonnerre » embarquera les visiteurs (dès 3-4 ans) sur 5 astéroïdes (Roi, Vaniteux, Allumeur de Réverbère, Businessman, Géographe) pour un drôle de voyage dans l’espace. Happés par un trou noir, les astéroïdes perdent le contrôle de leur trajectoire avant de percuter la Pierre de Tonnerre. A noter aussi l’ouverture d’une nouvelle zone animalière : « Apprivoise-nous » et un nouveau film 3D : « Fly to the Moon ».  

 

 

 

Planète Sauvage 

Le parc animalier Planet Lodge, qui propose la plus grande piste safari de France, a rouvert ses portes à Port-Saint-Père, à quinze minutes de Nantes, pour une nouvelle saison. Le grand public est invité à vivre, à pied et en voiture, une immersion au plus proche de la faune sauvage et à découvrir les naissances d’espèces qui « feront succomber petits et grands ». Planète Sauvage ouvre un nouveau complexe d’hébergement : Planète Safari Lodge. Au coeur de la savane africaine, les hôtes passeront un séjour en famille comme dans « un grand safari au Kenya ». Installés dans un vaste lodge au milieu du lac, ils seront aux premières loges depuis la terrasse ou au travers des larges baies vitrées pour observer le spectacle permanent de la faune sauvage. Planète Sauvage fait partie du groupe Looping également propriétaire de la Mer de Sable à Ermenonville. 

 

 

 

Puy du Fou 

Avec 2,3 millions de visiteurs en 2018, le Puy du Fou est plus ambitieux que jamais en 2019. Avec « Le Premier Royaume », nouvelle création, le site offre aux visiteurs « une expérience sans précédent dans une ambiance onirique qui emprunte au fantastique ». A travers 14 univers légendaires, les visiteurs vont suivre le destin hors du commun de Clovis, roi des Francs. En parallèle de ses créations françaises, le parc ouvre le Puy du Fou Espana à Tolède où, dès le 30 août, le spectacle nocturne « El Sueno de Toledo » fera revivre 1 500 ans d’histoire espagnole. Le Puy du Fou prépare aussi ses futurs développements en Chine et dans le monde pour faire naître d’autres parcs sur tous les continents dans les 10 prochaines années. 

 

 

 

Walibi Rhône-Alpes 

Nouvelle année, nouvelles attractions, nouveau restaurant, Walibi Rhône-Alpes s’apprête à souffle sa 40e bougie, pour une saison qu’il annonce « historique ». En 2018, 475 000 personnes ont foulé les allées du parc. Au programme : la poursuite de la thématisation de la zone Festival City. L’an dernier, Walibi avait déjà fait un premier pas en Nouvelle-Orléans avec l’inauguration des Docks. Cette fois place à l’ensorcellement avec la mise en place d’une ambiance « vaudou » et deux nouvelles attractions : Les p’tits chaudrons et surtout en juin Mystic, une attraction à sensations fortes avec une montée et une descente à la verticale. Walibi Rhône-Alpes proposera aussi pour la première fois des nocturnes estivales. De 2020 à 2023, le parc rhônalpin entrera dans sa dernière phase de transformation avec la phase de finalisation de la zone Festival City (village historique du parc) et la création de la 3e et dernière zone, Exotic Island. Objectif : accueillir 600 000 visiteurs sur la saison 2023.  

 

 

Zoo de Beauval 

Dans le Loir-et-Cher, le Zoo de Beauval revendique la plus grande population animalière sauvage du pays avec 10.000 animaux de 600 espèces différentes réparties sur 40 hectares. Parmi les curiosités, deux pandas géants et leur bébé Yuan Meng. Cette année, deux grandes nouveautés : l’arrivée de diables de Tasmanie, et la création de la télécabine « Le Nuage de Beauval » pour survoler une partie du parc. Le site possède quatre structures d’hébergement dont une, « Les Pagodes de Beauval », a été inaugurée récemment. 

 

  • Cette liste est bien entendu non exhaustive.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *