Avec son site corporate, Worldia optimise l’offre voyage de ses marques partenaires

Distribution
Erwan Corre, co-fondateur et directeur de la stratégie Worldia. ©DS

Présenté lors du dernier IFTM Top Resa et affiné depuis, le site corporate de Wordia permet aux marques qui le souhaitent de vendre des voyages personnalisés. Grâce à cette nouvelle interface, les futurs partenaires du spécialiste BtoBtoC du voyage à la carte peuvent ainsi découvrir l’offre qui leur correspond en fonction de leur domaine d’activité : tourisme, e-commerce, ou encore comité d’entreprise.

 

Et si votre entreprise devenait spécialiste du voyage à la carte ? C’est désormais ce que propose Worldia à ses futurs partenaires. « Il n’y a rien de révolutionnaire. Nous avons simplement trouvé utile de faire une page spécifique pour montrer ce que nous faisons à destination des entreprises. Il y a juste chez nous une volonté de clarifier notre positionnement » explique Erwan Corre, co-fondateur et directeur de la stratégie Worldia.

 

Afin de répondre aux besoins des entreprises, la start-up lancée en 2013 leur propose 4 types de services : une technologie en marque blanche, l’expertise d’un  spécialiste du « A la carte » (suggestion d’itinéraires et de thématiques, prestataires rigoureusement sélectionnés…), une relation client privilégiée (accompagnement dédié et assistance 24/24…), ainsi que la mise à disposition de la cellule marketing et communication (gestion de base de données, analyse et reporting…). En marque blanche, Worldia met à disposition des marques partenaires une plate-forme de réservation personnalisable multi-produits (vols, transferts, activités, hôtels) ; des tarifs et disponibilités en temps réel ; un parcours client ludique, intuitif et innovant ; sans oublier des projets de voyage générés en PDF en seulement quelques clics. « Nous recevons déjà beaucoup d’appels entrants, notamment de la part d’agences de voyages » se félicite Erwan Corre qui affirme s’en « occuper tous les jours ».

 

Si Worldia se fait fort de proposer ses services à un grand nombre de marques du e-commerce (Cdiscount, Veepee…), il veut aussi croitre auprès et avec les agences de voyages. « Nous croyons beaucoup au métier d’agent de voyages » affirme le directeur de la stratégie qui travaille déjà avec quelque « 1 800 points de ventes, soit environ une centaine de plus chaque mois ». Worldia opère déjà pour le compte de Carrefour Voyages, TUI, Promovacances, Salaün Holidays, d’anciens franchisés Thomas Cook ou encore le mini-réseau Cap 5. « Nous sommes en discussion avec Leclerc Voyages » poursuit Erwan Corre qui pourrait aussi être référencé par le GIE Havas Selectour, « c’est envisageable ». Rappelons tout de même que le groupe dirigé par Laurent Abitbol possède déjà son propre outil, Travel Maker, permettant « d’industrialiser » le voyage à la carte.

 

Proposant déjà plus 1 200 itinéraires inspirationnels sur une cinquantaine de destinations, Worldia n’en oublie pas pour autant son développement à l’international. « On accroche bien en Australie, nous avons signé de nouveaux clients à Singapour, et nous avons nos premiers accords de principe sur les Etats-Unis » se réjouit Erwan Corre qui s’efforce d’identifier à l’étranger les partenaires BtoBtoC pour s’inscrire dans une démarche de business développement. « D’ici 4 – 5 ans, nous devrions être à 50 – 50 entre la France et l’étranger » assure le fondateur.

 

Lors de son dernier exercice fiscal, clos au 30 septembre, Wordia a réalisé un volume d’affaires de 70 millions d’euros dont 35 millions d’euros hors vol. « L’an prochain, nous espérons être sur une croissance de 50% » conclut Erwan Corre.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *