Carrefour Voyages: Nadia Van Cleven laisse un réseau en meilleure forme

Distribution
Carrefour Voyages Nadia Van Cleven
Nadia Van Cleven quittera Carrefour Voyages à la fin décembre.

Selon nos sources, Nadia Van Cleven s’en va après avoir reboosté le réseau de distribution de voyages. La directrice générale de Carrefour Voyages s’apprête à quitter son poste à la fin de l’année. Son adjoint, Patrick Métivier, prendra le relais.

 

La dirigeante quittera ses fonctions à la tête de Carrefour Voyages le 31 décembre, comme l’a annoncé notre confrère L’Echo Touristique. Nadia Van Cleven a pris la direction générale de Carrefour Voyages le 1er juillet 2016. C’est Patrick Métivier, actuellement directeur général adjoint, qui devrait prendre sa suite.

 

Nommée à la tête de l’activité voyages du groupe Carrefour, Nadia Van Cleven a mis en place une nouvelle organisation avec de nouvelles méthodes de management. Sous sa direction, les vendeurs du réseau ont, par exemple, pu se former in situ aux produits présentés en brochure, c’est-à-dire partir en éductour. Une nouveauté qui a remotivé les agents du réseau, comme nous avons pu le constater lors de ces voyages d’étude.

 

Des vendeurs remotivés

Nadia Van Cleven a mis en avant une approche managériale reposant sur de la proximité et de l’écoute. Participation à des workshops, formations, cette année encore, en plénière de tous les chefs d’agences à l’IFTM Top Resa, la DG de Carrefour Voyages a souhaité augmenter la compétence des conseillers voyages. « Nous faisons un métier de passion » rappelait-elle l’an dernier.

 

Une entreprise plus saine

Selon nos sources, Carrefour  Voyages qui avait perdu du terrain en termes de distribution a repris en deux ans des parts de marché à travers les nouveaux référencements TO renégociés. Même si l’essai des brochures à couverture blanche co-brandée entre les producteurs et Carrefour Voyages n’a pas convaincu tout le monde.

Le réseau de voyages du groupe de grande distribution aurait même « réduit ses pertes de plus de 60% cette année ».  Soit environ -2,9 M€ comparés aux -7,3 M€ de 2017. Pas suffisant néanmoins pour être épargné(e) par le plan de redressement du groupe Carrefour initié depuis un an et demi. Carrefour Voyages (160 points de vente) serait actuellement en vente. Et deux groupes de tourisme, tous deux à la fois distributeurs et producteurs, seraient sur les rangs:  Marietton Développement (Havas, Voyamar…) et Karavel (Promovacances / Fram).

 

Un nouveau projet?

Précédemment en charge de l’activité voyages chez Vente-privee.com au côté de Martine Granier, Nadia Van Cleven a débuté sa carrière chez Frantour. Elle l’a poursuivie chez Thomas Cook avant de rejoindre Karavel-Promovacances, puis Expedia et Go Voyages. En janvier 2019, Nadia Van Cleven devrait se lancer dans un projet entrepreneurial.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (7)

  1. Sa ‘mission’ est finie…elle a redressé quoi? des vendeurs remotivés, on croit rêver !!!C’est le fruit de notre travail, nous les vendeuses sur le terrain, qui sommes à l origine de ce redressement et avec des conditions parfois compliquées (baisse d’effectifs, dépannages entre agences, et j en passe…). C’est toujours pareil chez Carrefour Voyages des dirigeants qui passent ‘en mission’ avec des stratégies à 3 ans à chaque fois et ils ont tellement l’amour de leur boite qu’à la première occasion ils s ‘en vont. Bravo.

  2. Combien aura t il fallut de temps à carrefour voyages pour faire face à la réalité du business. Je tire mon chapeau à l’ensemble de la direction pour avoir su prendre conscience de l’importance de son réseau tout en lançant une nouvelle dynamique sur le web qui nous permet aujourd’hui de mieux voir l’avenir . Alors oui, on a eu des moments difficiles en agence mais qui n’en rencontre pas surtout en ce moment !
    Alors, oui, c’est une perte pour carrefour mais pas la fin car le travail de ses deux dernières années va porter ses fruits pour les prochaines. Un grand BRAVO.

    1. Oui une nouvelle dynamique pour que la corbeille de la mariée soit plus belle pour les futurs acheteurs…Elle a pris conscience de l’importance de son réseau alors nous n’avons pas la même définition du mot ‘importance’. Les sourires de façade n’ effacent pas tout et pour ma part la situation s’est dégradée et tout le monde s’en fout

  3. Comment ne pas réagir face à un tel commentaire ?! Je ne comprends pas cet énervement et cet acharnement surtout pour des personnes comme Nadia qui ont fait du bien et avec un grand B s’il vous plaît! Cet agacement cache peut être la tristesse de son départ, car oui, tristes nous le sommes tous. Nadia a insufflé un nouvel air et effectivement pas pour plaire à tout le monde, mais cela était clairement nécessaire. Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, il faut commencer à accepter de sortir de sa zone de confort et aller au front pour affronter la concurrence ! C’est vous en effet qui êtes au quotidien sur le terrain, et êtes la première image de la marque, faisant un travail remarquable, mais il faut tout de même reconnaître que ce dynamisme avait été perdu ces dernières années et que c’est belle et bien cette nouvelle Direction qui a su relancer la machine. Alors merci à toutes, merci à Myriam pour cet article et merci à Nadia !

    1. Alors nous n’avons pas la même notion du bien avec un grand B. Cela m ‘a toujours fait sourire cette notion de ‘sortir de sa zone de confort’ .Nous y avons droit à chaque nouvelle arrivée de dirigeant chez Carrefour Voyages comme si nous jouissions d’une opulence sans limite. Et la zone de confort il y a bien longtemps que nous n’y sommes plus.et aujourd’hui je serais curieuse de voir ce qui ce serait passé si le PDV avait été lancé sur le réseau. A méditer

  4. Bon là tu es très très énervée, pour toi c’était certainement bien mieux avant ? Je me trompe? Si c’est le cas, là je ne peux vraiment rien. Car avec tous les interdits que nous avons connu avant on ne peut pas retirer à la nouvelle direction d’avoir essayé de nous donner un peu plus. Alors, avec ses bons et ses côtés !

  5. Je ne pense pas que KARAVEL et encore moins FRAM aient la possibilité de racheter ce réseau d’agences. On n’a pas d’argent ici….ou alors bien caché.

    Un privilégié de TOULOUSE, rue DEVILLE (80%).

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *