Carrefour Voyages explose les compteurs de vente en 2017 avec du plaisir

Carrefour Voyages Nadia Van Cleven
Nadia Van Cleven, directrice générale de Carrefour Voyages.

Le réseau annonce une progression de 30% des ventes de voyages sur le premier semestre. Avec 150 producteurs référencés, un nouveau partenariat avec Expedia et l’exploitation de tous les points d’entrée du groupe Carrefour, la tendance se poursuit. Nadia Van Cleven, nouvelle directrice générale, a insufflé un esprit d’entreprise inédit.

167 agences mobilisées

Carrefour Voyages prend un nouvel essor. « Nous avons une progression des prises de commande de l’ordre de 30% sur le premier semestre 2017 » glisse avec un large sourire Nadia Van Cleven, directrice générale du réseau depuis septembre dernier. Certes « la conjoncture est favorable », les Français consomment à nouveau du voyage, reconnaît-elle, mais une croissance de cette ampleur est surtout le résultat d’un gros travail.

Sous l’impulsion de sa nouvelle directrice générale, le réseau aux 167 agences de voyages et 600 collaborateurs a tout passé en revue : les partenariats, le service clients, le management, les synergies avec le groupe Carrefour…

Une stratégie axée sur l’humain

Le nouveau mot d’ordre chez Carrefour Voyages ? « Replacer l’humain dans la relation » explique Nadia Van Cleven. Forte d’une nouvelle équipe (marketing, IT, digital, achats, etc.) constituée en février, la directrice générale applique le concept à trois niveaux: les collaborateurs, les partenaires, les clients.

 

Dans les agences Carrefour, les vendeurs sont désormais mieux formés pour optimiser les ventes. Eductours (un quart des effectifs en 6 mois), workshops, retours d’expérience via l’intranet, roadshow et -dans quelques jours- formations en plénière à l’IFTM Top Resa (400 collaborateurs mobilisés et « 100% des responsables »), le réseau met l’accent sur la compétence de ses conseillers.

 

« Nous faisons un métier de passion. Le voyage est un plaisir que les équipes peuvent prendre aussi dans leur travail. Avec des collaborateurs redynamisés, remobilisés, on renforce également la relation avec les partenaires » explique Nadia Van Cleven.

Des partenariats  innovants

Misterfly, Verychic, Expedia -pour ses partenariats les plus récents-, Carrefour Voyages veut « ouvrir de nouveaux segments ». Le réseau travaille donc le contenu de la prochaine version « modulaire » du site Internet, en ligne d’ici fin septembre. L’offre package dynamique est élargie. La combinaison vols (avec Misterfly) et hôtels (30.000 adresses avec Expedia) sera accessible « au 4e trimestre ».

 

Une stratégie numérique qui n’a rien d’étonnant pour l’ancienne directrice tourisme de Vente-privée.com, sans pour autant négliger le off-line. « L’agence de voyages est le lieu où se finalise la vente » rappelle Nadia Van Cleven.

 

Trente nouveaux tour-opérateurs sont référencés cette année. Aux brochures co-brandées (Asia, Top of Travel, Visiteurs…) parues ce mois-ci vont suivre des « sélections de produits ». Plus que le TO, c’est le choix du produit qui sera renforcé autour d’une « charte de qualité Carrefour ».

Plus de synergies avec le groupe Carrefour

Filiale à 100% du groupe Carrefour, le réseau veut s’adresser à toute la palette de clientèle: « cheeseburger et Saint-Emilion » résume la DG. Des supermarchés aux sites Web (Ooshop, Rue du Commerce), en passant par les stations-service, « trois Français sur quatre sont clients du groupe » précise Nadia Van Cleven.

 

La distribution par l’omnicanalité, donc. Comment cela se traduit-il? Une présence affirmée de l’enseigne Carrefour Voyages dans les différents supports et services groupe. Notamment la première brochure « Carrefour Voyages en France » cet été (et sa version neige cet hiver) accessible en magasin, en ligne et insérée jusque dans les cartons de livraison de courses à domicile!

 

C’est aussi le « Passeport Avantages », un carnet de réductions tarifaires pour le client de Carrefour Voyages en France « avant, pendant et après ses vacances ». Valable dans les stations essence et les magasins à proximité du lieu de vacances, pour se faire livrer sur place (ou au retour) et même acheter un album photo dématérialisé. Autant de moyens de « fidéliser » le client…

 

Carrefour Voyages a enregistré « 288 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 (exercice clos fin décembre) pour 450.000 clients, résultats en hausse de 3% à 4% ». Il devrait « dépasser les 300 millions d’euros » en 2017.

 

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *