Globéo Travel : « Pourquoi certains ferment alors que nous ouvrons ? »

Distribution
Grégory Mavoian, cofondateur, avec Laurent Brillant, de Globéo Travel.

Spécialisée dans le voyage d’affaires, Globéo Travel a ouvert, en février dernier, un  business center à Nantes. Et puisqu’elle affiche un chiffre d’affaires en hausse de 25%, l’entreprise s’y sent pousser des ailes…

Globéo Travel : 25% de croissance en 2017

Pourquoi Nantes ? L’histoire pourrait inspirer un scénario.  « Nous étions salariés chez CWT », raconte Camille. « Avec mes collègues Thomas et Julie, certaines décisions du siège commençaient à nous déplaire. Dans un article, nous avions vu que l’entreprise Globéo Travel, basée à Paris, marchait bien. Alors, au printemps 2016, nous leur avons envoyé un mail où nous leur proposions de travailler pour eux  en Home Office ».

 

En août, Grégory Mavoian, cofondateur, avec Laurent Brillant, de Globéo Travel,  se rend pour la première fois de sa vie à Nantes. Séduit par la proposition de ces 3 professionnels et par l’environnement de la métropole de l’Ouest, il les embauche et, dès septembre, y ouvre un bureau. Quelques mois plus tard, en février 2017, c’est tout un business center qu’il aménage. Parallèlement, il recrute 20 agents.

 

« C’est clairement parce que Camille et ses collègues nous ont lancé cet appel que nous avons créé ces 20 emplois à Nantes », sourit Grégory Mavoian.

20 emplois, c’est pour commencer. Car dans ce business center situé en plein cœur rénové de l’île de Nantes, ce sont 60 postes d’ordinateurs qui sont déjà installés !

 

« Globéo Travel a atteint 100 millions d’ € de chiffre d’affaires en 2016 et nous avons fait 25% de croissance cette année. Nous en espérons autant pour 2018 surtout que nous venons de signer pour 17 millions de contrats avec deux grands comptes. Alors il est clair que nous allons nous développer et que c’est à Nantes que nous allons le faire », confie Grégory Mavoian.

 

Une chance pour les agents de voyage business du territoire, car, hasard du calendrier, c’est justement à Nantes que CWT a choisi de fermer l’un de ses plateaux affaires. Carlson y employait jusqu’à 90 personnes !

 

« Pourquoi certains ferment alors que nous ouvrons ? Peut-être parce que, même si la technologie est au centre des enjeux pour les clients, le côté humain reste pour nous le plus important et nous capitalisons donc dessus », reprend  Grégory Mavoian. Plus la technologie est présente, plus la réponse humaine est importante et a de la valeur. Nos clients notent en temps réel la prestation de nos agents et, s’ils en sont satisfaits, nos logiciels font en sorte qu’à leur prochaine demande, ils puissent, dans la mesure du possible, retrouver le même interlocuteur. Cela ajoute une vraie plus-value. Notre devise, c’est faire déplacer plus vite, avec plus de services et pour moins cher ».

 

Les principaux domaines d’activités de Globéo Travel couvrent les transports (du taxi à l’avion), le logement et les locations de salles. Une activité plus pointue qu’il n’y paraît peut-être. « Nous organisons parfois des déplacements pour plus d’un millier de personnes qui partent de n’importe où dans le monde pour se rendre au même moment au même endroit, explique le fondateur. Plus le temps passe et plus nous sommes en capacité de répondre à des appels d’offres de très grandes envergures ».

Publié par Didier San Martin
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *