Marc Boehm (Selectour Altitude Voyages) : « je réclame un débat public sur la New Coop »

Pas vraiment convaincu par les explications des administrateurs Alain-Philippe Jomeau et Jean-Marie Seveno lors d’un point presse le 8 juin sur le projet de New Coop de Selectour, Marc Boehm, patron d’Altitude Voyages et candidat au conseil d’administration du réseau, réclame « un débat public avec l’ensemble des adhérents ». En compagnie d’autres candidats, il milite pour que cette réforme nécessaire « ne se fasse pas au forceps ».

 

Malgré les dires d’Alain-Philippe Jomeau et Jean-Marie Seveno répétant qu’il n’y aura pas d’investisseur extérieur dans le projet de nouvelle coopérative, Marc Boehm reste très sceptique. « Je ne suis pas un lapin de 6 semaines. Cela fait 23 ans que je suis dans le métier. Je sais comment les choses se font. Et je ne veux pas d’un directoire qui aurait la main mise sur le conseil d’administration ». « Dans une coopérative, les adhérents ont des droits et des devoirs. Ca s’applique également au président Laurent Abitbol » poursuit Marc Boehm.

Pour le patron d’Altitude Voyages, « le projet de dépoussiérage de la coopérative doit avoir lieu ». Mais pas à n’importe quel prix. « Je ne veux pas d’une pirouette statutaire et d’un discours méprisant vis-à-vis des adhérents. Il faut un débat public avec tout le monde » explique Marc Boehm qui ne veut pas non plus être considéré comme « le fossoyeur du réseau ».

« Peu importance la gouvernance à partir du 22 juin (date des élections), la New Coop existera car le réseau a besoin d’évoluer » indique Marc Boehm qui compte bien intégrer le nouveau conseil d’administration, « je suis comme Jean-Pierre Mas (actuel président des Entreprises du Voyage), je ne me présente jamais à une élection pour la perdre ».

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *