Selectour : Wonder Booking, « l’outil phare » qui va booster les ventes de vols secs

Distribution
Laurent Abitbol, président du Directoire de Selectour. ©DS

Dans sa quête de « revaloriser le rôle de l’agent de voyages », Laurent Abitbol, président du Directoire de Selectour, a confirmé lors du congrès du réseau à Jérusalem sa volonté de développer la vente de vols secs dans les agences. Présenté aux adhérents, l’outil Wonder Booking va leur permettre d’accéder à l’intégralité de l’inventaire des compagnies aériennes. Une super plate-forme de réservation aérienne qui intègre les inventaires NDC, le GDS Amadeus, le direct connect et le contenu d’agrégateurs.

 

 

« Nous sommes nuls en vol sec et je veux que les clients qui rentrent dans les agences achètent du vol sec » a martelé à la tribune Laurent Abitbol. Pour ce faire, le GIE ASHA (Havas Voyages et Selectour) a pris des parts dans une société informatique qui a développé l’outil Wonder Booking. « C’est l’outil phare du congrès, un produit exclusif pour le GIE et donc pour Selectour » a même déclaré Jean-Noël Lefeuvre, directeur général de Selectour.

 

« Le vol sec, ça permet de vendre une voiture, une location de voiture » souligne Laurent Abitbol qui explique que « c’est plus sympa d’acheter un vol Paris-New York dans une agence au même prix que sur Internet ». Le dirigeant est on ne peut plus clair : « Je veux que l’agent de voyages soit le premier à vendre le vol sec. Avant Internet ».  La solution Wonder Booking, fruit de l’intelligence artificielle, proposera l’inventaire de toutes les compagnies aériennes. « Je veux que dans le GIE on fasse 1 milliard sur les ventes de vols secs sur le loisir » affirmait Laurent Abitbol lors d’une récente conférence de presse.

 

 A termes, Wonder Booking, « hypermarché de l’aérien »

 

L’outil Wonder Booking constitue en soi une véritable avancée puisqu’il s’assimile à « un véritable hypermarché de l’aérien » comme le dit Laurent Abitbol. Concrètement, début 2021, les agents de voyages du réseau Selectour n’iront plus sur leur écran Amadeus mais transiteront directement par cette nouvelle plate-forme pour vendre un billet d’avion. Ils auront toujours accès au GDS Amadeus mais sur une même interface ils pourront aussi accéder au contenu NDC des compagnies, aux flux direct connect et aux inventaires des agrégateurs. Wonder Booking proposera à termes les offres des centrales hôtelières, des loueurs de voiture et compagnies ferroviaires. Comme l’a expliqué à la tribune Jean-Noël Lefeuvre, directeur général de Selectour, cette nouvelle interface répond à deux priorités : « ne pas payer la surcharge GDS et donner l’accès au full content ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *