Six Senses au Bhoutan: les trois premiers lodges ouvrent fin mars

Hébergement

Avec Timphu, Punakha et Paro, le groupe Six Senses propose à ses clients de découvrir le royaume du bonheur. Niché dans les vallées de l’Himalaya, le Six Senses est accessible par hélicoptère ou jet privé. Deux autre lodges, Bumthang et Gangtey, devraient compléter l’établissement en juillet 2019.

 

Un projet très original pour Six Senses, désormais dans le groupe IHG,  avec ce tout nouvel établissement très attendu au Bhoutan. Déjà parce que la destination est rare. Ensuite parce que l’hôtel de luxe se répartit sur 5 unités situées dans des lieux différents de l’ouest et du centre du royaume.

 

Avec ces 5 lodges, le groupe hôtelier, qui a fait sa réputation sur le tourisme durable, se veut en adéquation avec la philosophie du pays. Développement durable, protection de l’environnement, préservation de la culture et bonne gouvernance sont les piliers du Bonheur national brut, l’indice créé par le Bhoutan.

Chaque lodge est différent par son architecture, son équipement, son style. A travers la décoration, le client est néanmoins immergé dans la culture bhoutanaise avec le poêle à bois traditionnel (bukhari) ou les tapis himalayens teints dans la masse. Les lodges de 8, 16 ou 20 suites et de 1 à 5 villas comprennent tous un spa. Ils proposent aussi « des programmes de bien-être, une alimentation saine, l’amélioration du sommeil et un voyage de découverte » de la nature du Bhoutan.

 

Au nord-est de l’Inde, séparé du Népal par l’Etat indien du Sikkim, le Bhoutan est desservi par Druk Air et Bhutan Airlines. Les compagnies relient le pays à l’Inde (New Delhi, Kolkata, Bagdogra, Guwahati), la Thaïlande (Bangkok), Singapour, Katmandou au Népal et Dhaka au Bangladesh. Arrivés à Paro, les clients du Six Senses peuvent prendre des vols intérieurs, un hélicoptère nolisé ou un jet privé.

 

Dans le cadre du lancement de l’hôtel, Six Senses offre des tarifs spéciaux jusqu’au 31 mars 2019. Six Senses est devenu une marque du groupe ING (Intercontinental Hotel group) au début de l’année 2019.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *